Pruche: culture, propriétés médicinales et contre-indications, photo

Pruche: culture, propriétés médicinales et contre-indications, photo

Plantes de jardin

Hemlock (lat. De sodium), ou alors oméga - un genre de bisannuelles herbacées de la famille Umbrella. Le nom scientifique du genre vient du mot grec qui se traduit par «top». La pruche est répandue en Asie Mineure, en Europe et en Afrique du Nord, où elle pousse sur les lisières de forêt, les pentes calcaires, les prairies et aussi sous forme de mauvaises herbes à proximité des habitations humaines.
Le genre est représenté par seulement quatre espèces. Surtout, la pruche maculée est connue dans la culture.

Planter et entretenir une pruche

  • Un atterrissage: semer des graines pour les semis - à la fin de l'hiver, repiquer les semis en pleine terre - à la mi-fin mai.
  • Floraison: en juin-juillet.
  • Éclairage: lumière du soleil éblouissante.
  • Le sol: fertile, fertilisé avec de l'humus.
  • Arrosage: fréquents et abondants.
  • Top dressing: Pas besoin.
  • La reproduction: planter.
  • Maladies: les infections fongiques.
  • Ravageurs: pas endommagé.
  • Propriétés: cultivé à des fins médicinales. La plante est très toxique!

En savoir plus sur la culture de la pruche ci-dessous.

Description botanique

La pruche maculée est cultivée exclusivement à des fins médicinales, car la plante ne diffère pas par ses qualités décoratives. À quoi ressemble la pruche? Sa racine est fusiforme; une tige creuse et nue, couverte à l'extérieur de fines rainures et d'une floraison bleuâtre, peut atteindre une hauteur de 60 à 180 cm. Dans la partie inférieure, la tige est couverte de taches brun rougeâtre, c'est pourquoi la plante a reçu le épithète spécifique "repéré". Au cours de la première année, la pruche ne développe qu'un bouquet de feuilles basales, et la tige et les feuilles qui la recouvrent dans l'ordre suivant apparaissent l'année suivante. Dans la partie inférieure de la tige, sur les tiges, des feuilles trois fois plumeuses ressemblant à du persil. Les feuilles du milieu et du haut sont presque sessiles, pas aussi grandes et moins complexes en structure que les inférieures.

Sur la photo: pruche en fleurs

Les petites fleurs blanches à cinq dimensions sont collectées dans de petits parapluies, qui forment des inflorescences paniculées en corymbe avec 12 à 20 rayons. La pruche fleurit en juillet et la fructification a lieu en août-septembre. Les fruits sont des semis ronds ou elliptiques de couleur brun clair avec des côtes ondulées qui, à maturité, se désintègrent en semi-fruits de 3 à 3,5 cm de long. Ils disent que Socrate a été empoisonné avec le poison de cette plante.

Cultiver la pruche dans le jardin

Comment semer des graines

Il est préférable de cultiver une plante de pruche à la manière de semis: à la fin de l'hiver, les graines de pruche sont semées dans un substrat de semis, incrustées peu profondément, recouvertes d'un film ou de verre pour créer des conditions de serre, et germées dans un endroit chaud. Le soin des semis de pruche doit être le même que celui des semis de fleurs. À la mi-mai ou un peu plus tard, les plants sont plantés dans un sol bien fertilisé en humus dans une zone ensoleillée à une distance de 80 à 90 cm les uns des autres.

Soins de la pruche

Comme déjà mentionné, dans la première saison, il ne faut s'attendre qu'à la formation d'une rosette de feuilles basales. Arrosez la plante au fur et à mesure que le sol s'assèche sur le site, mais il faut dire que la pruche est hygrophile, donc les arrosages doivent être à la fois fréquents et abondants, surtout pendant la saison sèche. Cette plante n'a pas peur du froid, mais si la température dans votre région descend en dessous de -30 ° C, vous devez recouvrir la pruche d'une couche de branches d'épinette ou de paille à la veille de l'hiver, et dès qu'il neige, jetez-le par-dessus l'abri.

Ravageurs et maladies

Les ravageurs de la pruche ne sont pratiquement pas endommagés, mais lorsqu'ils sont cultivés dans des sols mal drainés, la plante peut être affectée par des maladies fongiques qui surviennent en raison de la stagnation de l'humidité dans les racines. Si des symptômes apparaissent, retirez les échantillons malades et traitez les échantillons sains avec des préparations fongicides.

Collecte et stockage de la pruche

Les matières premières médicinales sont les fruits, les feuilles, les tiges et les inflorescences de la pruche. Le ramassage des herbes - feuilles et sommités des branches fleuries - est effectué au tout début de la floraison, c'est-à-dire en juin ou juillet, par temps venteux.

En raison de l'extrême toxicité de la plante, la collecte doit être effectuée avec des gants en caoutchouc, ne permettant pas aux enfants de participer au processus.

Vous devez vous approcher des plantes du côté d'où le vent souffle. Essayez de ne pas inhaler les vapeurs toxiques dégagées par la pruche et ne goûtez en aucun cas les matières premières. Vous pouvez utiliser un couteau tranchant, un sécateur ou des ciseaux pour récolter l'herbe.

Après la récolte, les tiges épaisses et rugueuses sont enlevées et l'herbe est disposée en couche mince (pas plus de 5 cm) sur du papier ou un chiffon et séchée à l'ombre avec une bonne ventilation et une température de 20-25 ˚C. Pour que l'herbe sèche uniformément, ne s'agglutine pas et ne fond pas, elle est parfois retournée ou retournée. La matière première est prête lorsque les tiges de pruche se brisent avec une fissure sèche et les feuilles sont facilement broyées en poudre.

Sur la photo: Cultiver la pruche dans le jardin

Les fruits sont récoltés une fois mûrs et séchés dans les mêmes conditions que l'herbe, jusqu'à ce que les graines commencent à couler librement des parapluies.

Les matières premières médicinales de la pruche sont stockées dans des bocaux en verre hermétiquement fermés, placés dans un endroit sec et sombre inaccessible aux enfants.

La pruche ne doit pas être conservée à côté d'autres plantes médicinales et aliments.

La durée de conservation de la pruche crue dans des conditions appropriées est de 2 ans.

Types et variétés

Dans la nature, vous pouvez trouver quatre types de pruche, mais en tant que matière première médicinale, seule la pruche tachetée est cultivée et utilisée, dont nous avons donné une description au début de l'article.

Propriétés de la pruche - dommages et avantages

Propriétés curatives

La pruche contient les alcaloïdes coniine, coniceine, conhydrine, pseudoconhydrine et méthylconiine, et l'huile grasse de la plante contient des glycérides d'acides pétrosélidique et pétrosélinique. La plus forte concentration d'alcaloïdes se trouve dans les graines de pruche immatures. En plus des composants énumérés, l'herbe à fleurs de la plante contient les flavonoïdes kaempférol et quercétine, ainsi que d'autres substances biologiquement actives.

L'utilisation de la pruche comme matière première médicinale est recommandée pour le cancer de l'utérus, les maladies vénériennes, l'induration et les tumeurs de la thyroïde, de la prostate, des glandes mammaires et lymphatiques. Traitement justifié par scrofule de la pruche et maladies du système nerveux. Extérieurement, la pruche est utilisée sous forme de cataplasmes, de bains et de compresses pour les tumeurs et les maladies oculaires.

Les médicaments contre la pruche sont:

  • extrait d'herbe, qui est préparé en épaississant la sève de la plante dans un bain-marie;
  • un emplâtre à usage externe pour les tumeurs, les glandes durcies et les callosités;
  • teinture de feuilles et de graines de pruche non mûres dans l'alcool.

Cependant, les guérisseurs traditionnels croient que la teinture de pruche, qui est préparée à partir des sommités fleuries de l'herbe, a l'effet curatif le plus puissant.

Contre-indications

Étant donné que toutes les parties de la pruche sont toxiques, ses préparations ne peuvent être utilisées que sur ordonnance du médecin et en respectant strictement la posologie, mais vous devez savoir que même les doses thérapeutiques provoquent une augmentation de la pression artérielle et accélèrent la fréquence cardiaque. L'effet de la viande de cheval contenue dans la plante ressemble aux propriétés du curare et de la nicotine: avec une surdose de préparations de pruche, bouche sèche, transpiration abondante, brûlures et crampes dans la gorge, nausées, vomissements, crampes dans l'estomac et les intestins, rougeurs du visage et l'apparition de zones bleuâtres sur celui-ci sont également observés.

Littérature

  1. Lire le sujet sur Wikipedia
  2. Caractéristiques et autres plantes de la famille des ombellifères
  3. Liste de toutes les espèces sur la liste des plantes
  4. Plus d'informations sur World Flora Online
  5. Informations sur les plantes de jardin
  6. Informations sur les plantes biennales
  7. Informations sur les plantes herbacées
  8. Informations sur les plantes médicinales

Sections: Plantes de jardin Biennales Herbacées à fleurs Mauvaises herbes médicinales Plantes parapluie (céleri) sur B


Variété d'espèces

La plupart des espèces (il y en a 35 au total) sont des herbacées annuelles ou vivaces, communes dans les régions tempérées. Rarement et seulement sous les tropiques, il y a de la salicaire lignifiée: arbustes et arbres à jeunes branches à quatre nervures.

L'espèce la plus connue est la lawsonia sans épines (lat. Lawsonia inermis), qui donne un colorant naturel - le henné. En Russie, le genre est représenté par deux espèces: la salicaire du saule (latin Lythrum salicaria) et le rameau lâche (latin Lythrum virgatum). La première pousse partout sauf dans l'Arctique, et est connue comme une plante mellifère, une plante ornementale et médicinale.


Application en médecine traditionnelle

Les guérisseurs traditionnels affirment que l'utilisation de la racine d'hellébore du Caucase dans le traitement des maladies donne des résultats incroyables. Vous ne devez utiliser le produit que de manière persistante, en respectant le calendrier et la posologie.

L'hellébore se fait en longs cours. Si le but de l'admission est la prévention, il suffit de boire le médicament pendant un mois au printemps et à l'automne. Dans les autres cas, le cours minimum est de 6 mois. Puis, si nécessaire, un cours de plus dans un mois.

La première prise de poudre de racine de plante ne doit pas dépasser 50 mg - autant rentrera sur la pointe d'un couteau. Cette quantité doit être consommée pendant 10 jours. Pour la prochaine décennie, il est nécessaire de prendre déjà 100 mg du médicament - le portant ainsi à 150-300 mg. Cette quantité et boire jusqu'à la fin du terme - six mois. Après une pause d'un mois, tout doit recommencer.

Les personnes dont le corps réagit violemment aux nouveaux médicaments, ou celles qui sont très affaiblies, peuvent commencer non pas avec 50 mg, mais avec 10-15. Pour certains, une dose maximale de 50 mg suffira. Ces nuances sont décidées sur une base individuelle. La principale chose à retenir est que la dose quotidienne ne doit pas dépasser 300 mg. Le processus d'admission lui-même peut être effectué de différentes manières:

  • Le soir, placez la quantité de poudre requise dans 50 ml d'eau bouillie ordinaire. Le matin, après avoir remué, prenez l'estomac vide. Vous pouvez prendre le petit déjeuner en une heure.
  • Versez la quantité de poudre requise dans votre bouche et buvez avec de l'eau. Petit déjeuner en 1-2 heures.
  • Mélangez la dose de poudre requise avec une troisième cuillère à café de miel et prenez au coucher. Cette méthode est préférable pour ceux qui ont besoin d'un effet laxatif.

Habituellement, le corps de toute personne commence à répondre à un médicament avec une manifestation d'un effet laxatif. Au fil du temps, cela s'arrêtera - cela signifie que les intestins se sont dégagés. La prochaine étape est la purification du sang. Il est probable que les maladies chroniques commencent à s'aggraver à ce moment. Pendant cette période, vous pouvez réduire la dose et prendre d'autres herbes en parallèle (conformément aux maladies existantes) pour soulager la condition.


Contre-indications d'utilisation

La médecine officielle n'utilise pas ces matières premières dans la préparation de produits pharmaceutiques. Le fait est qu'il existe de nombreuses contre-indications à son utilisation.

Important! L'utilisation de teintures ou d'huiles contenant de la pruche ne doit être effectuée qu'après consultation d'un médecin.

Une allergie à une plante ou son intolérance complète est un événement rare, mais certaines conditions nécessitent le refus de la thérapie avec le contenu de cette plante afin d'éviter l'aggravation de pathologies existantes. Au moment de décider de la possibilité d'utiliser le médicament, il est important de peser tous les risques et de commencer à l'utiliser s'il n'y a pas d'autre moyen de se débarrasser de la maladie.

Les contre-indications pour les femmes disent qu'il est impossible de boire des teintures à partir de cette matière première pour les femmes enceintes et allaitantes.

L'utilisation d'une pruche est interdite:

  • personnes d'âge avancé
  • après des maladies graves, avec un affaiblissement de l'état général
  • enfants de moins de 14 ans
  • patients après la chirurgie
  • en présence de pathologies sévères ou de dysfonctionnement hépatique.

L'hépatite, la cirrhose, les antécédents d'alcoolisme, ne permettent pas le traitement de la pruche.

Les personnes qui ont subi l'ablation de tumeurs malignes, 2 mois après l'intervention, sont autorisées à prendre la teinture afin d'éviter le développement de métastases et la rechute de la maladie.

Environ 30% des personnes ne perçoivent pas les effets d'un alcaloïde. Pour eux, une thérapie avec l'utilisation d'autres cultures est indiquée: aconit, chélidoine. Il est possible que d'autres substances déclenchent la production d'anticorps pour lutter contre les problèmes existants.


Recettes folkloriques

  • cuisine décoction de racines: 1 cuillère à café de racines hachées est versée avec un verre d'eau chaude, bouillie dans un récipient scellé pendant 30 minutes et refroidie pendant 10 minutes. Ensuite, le bouillon est filtré et son volume est ramené à l'original avec de l'eau bouillie. Prenez 1-2 cuillères à soupe. l. 3 fois par jour.
  • cuisine infusion de racines: 1 cuillère à café de racines broyées versez un verre d'eau bouillante, refroidissez lentement et filtrez. Il est pris à parts égales pendant la journée en 5-6 réceptions.
  • cuisine infusion d'herbes: 2 cuillères à café sans racine hachée, verser 1/4 de litre d'eau froide, porter à ébullition et égoutter immédiatement.
  • avec mal de tête - verser de l'eau bouillante sur les feuilles et respirer pendant 5 minutes sur le bouillon, recouvert d'une serviette.
  • avec une maladie rénale - Versez 30 g de racine sèche avec 1 litre d'eau bouillante. Insister pendant 30 minutes et boire le matin à jeun 1/2 cuillère à soupe.
  • guérir la bronchite le bouillon aidera -1 c. racine sèche, versez 1 cuillère à soupe. eau et bouillir pendant 30 minutes. Prenez 1-2 cuillères à soupe. l. 3 fois par jour avant les repas.

Contre-indications aux chanterelles

Les avantages et les inconvénients pour la santé des chanterelles s'équilibrent - les champignons ont un certain nombre de contre-indications, dans lesquelles il n'est pas recommandé de les utiliser. Il faut refuser:

  • avec une allergie individuelle aux champignons ou aux composants présents dans leur composition
  • pendant l'allaitement - pour les nourrissons, les propriétés des chanterelles sont contre-indiquées même dans la composition du lait maternel
  • dans l'enfance, au moins jusqu'à 6 ans, il est impossible d'offrir des girolles à un enfant, le produit est trop lourd pour une digestion sensible
  • avec des affections graves de la vésicule biliaire ou après une ablation chirurgicale de cet organe.

Les femmes enceintes doivent utiliser le produit avec beaucoup de précaution, les dommages probables des chanterelles en cas d'empoisonnement sont particulièrement dangereux pour elles.


Voir la vidéo: VERTUS ET BIENFAITS DE LA COURGETTE