Monanthes pallens

Monanthes pallens

Succulentopedia

Monanthes pallens

Monanthes pallens est une plante succulente qui forme des rosettes très denses de jusqu'à 100 feuilles vert pâle. Les rosaces poussent jusqu'à 0,6 pouces ...


Monanthes Pallens - Jardin

Origine et habitat: Iles Canaries, Ténérife Ouest (Masca et les montagnes Teno, Santiago del Teide, Tamaimo etc.), Gomera (Vallehermoso).
Plage d'altitude: 50-1100 mètres d'altitude.
Habitat et écologie: Monanthes pallens, forme de petites rosettes qui poussent dans des barrancos arides dans des crevasses principalement en position verticale, souvent avec Cheilanthes pulchella. Il est presque impossible de les repérer en période sèche.

La description: Monanthes pallens est une espèce vivace, solitaire ou partiellement compensée qui forme de minuscules rosettes ressemblant à des poireaux d'environ deux centimètres de diamètre. M. pallens est très variable.
Dérivation d'un nom spécifique: Pallens Lat., Pâle, verdâtre pâle pour la couleur des feuilles.
Tiges: Simple, dressé et charnu, très court, chez les plantes plus âgées légèrement allongées ou cylindriques, robustes et plus ou moins caudiciformes, de 3-7 mm de diamètre nu, portant à son apex une rosette de feuilles dense.
Les racines: Fibreux.
Rosettes: Très dense, convexe ou plat et en culture et à l'ombre parfois légèrement concave, 7-15 mm de haut, 10-40 (-55) mm de diamètre, généralement avec plus de 100 avant-toits.
Feuilles: 5-18 mm de long, 1-3 mm de large, 1-2 mm d'épaisseur, rhomboïdal-spathulé à étroitement obovale et épais au-dessus, aigu ou sous-tronqué, très atténué en une base longue et étroite, glabre ou parfois avec quelques poils glandulaires courts (moins de 0,1 mm de long), apicalement densément papilleux.
Inflorescences: Tiges florifères latérales, à l'aisselle des feuilles externes plus âgées, d'environ 3 / 5cm de long, simples et généralement feuillues dans la partie inférieure, très ramifiées au-dessus, avec quelques petites bractées. Pédicelles de 3-10 mm de long, à poils glanduleux (poils de moins de 1 mm de long).
Fleurs: Bourgeons globuleux. Fleurs de 5 à 7 séparées, de 3-4 mm de diamètre légèrement odorantes. Pétales jaunâtres, 2,8-3,6 mm de long, 0,5-0,8 mm de large, linéaires oblancéolés, rigides. Écailles de nectar de 1,1 à 1,6 mm de long, 1,4 à 1,9 mm de large.
Saison de floraison: Floraison au printemps (de fin mars à fin juin).
Numéro de chromosome: n = 18.

Bibliographie: Principales références et autres conférences
1) Reto Nyffeler: Monanthes pallens. dans: Urs Eggli «Manuel illustré des plantes succulentes: Crassulaceae: Crassulaceae» Springer Science & Business Media, 2003
2) Urs Eggli, Leonard E. Newton «Dictionnaire étymologique des noms de plantes succulentes» Springer Science & Business Media, 11 mars 2004
3) Peter Schönfelder «Die Kosmos Kanarenflora (La flore des îles Canaries de Kosmos)» Kosmos Verlags-GmbH, 1997
4) Le bulletin de la société ptéridologique britannique Vol. 6 2002 n ° 1 http://www.ebps.org.uk/wp-content/uploads/2014/05/Bulletin2002NM.pdf
5) Monanthes pallens dans: International Crassulaceae Network http://www.crassulaceae.ch/de/artikel?akID=76&aaID=2&aiID=P&aID=3106
6) Albert Leroy «Crassulaceae - Genre Monanthes - Monanthes pallens» site Web: http://excotic-flora-and-canarian-flora.blogspot.it/2013/10/crassulaceae-genus-monanthes-monanthes.html


Monanthes pallens Photo par: Raimondo Paladini

Envoyez une photo de cette plante.

La galerie contient désormais des milliers d'images, mais il est possible d'en faire encore plus. Nous recherchons, bien sûr, des photos d'espèces non encore montrées dans la galerie mais pas seulement cela, nous recherchons également de meilleures photos que celles déjà présentes. Lire la suite.

Culture et propagation: Monanthes pallens est rarement vu dans la culture, mais il prend très peu de place dans la collection et demande très peu d'attention. Pour l'amateur qui manque de place dans sa serre c'est l'espèce idéale à récolter. La seule demande est un substrat très pauvre, peu d'eau et un endroit mi-ombragé. Les seules choses qui peuvent tuer cette plante sont le soleil froid et chaud et l'arrosage excessif. Les fleurs ressemblent à des bijoux mais ne sont pas souvent vues, surtout lorsque la plante est cultivée à l'ombre là où elle semble faire le mieux. Néanmoins, il convient de prévoir des conditions de croissance adéquates afin d'obtenir une plante compacte avec de nombreuses fleurs.
Taux de croissance: Croissance lente au début mais se porte bien en culture.
Exposition Convient aux situations lumineuses à mi-ombre ou sous un soleil filtré. Ils sont souvent cultivés sous le banc dans la maison d'ombrage avec des haworthias tolérantes à l'ombre, mais s'ils sont gardés trop sombres, ils peuvent devenir trop luxuriants et plus verts et pourraient être sujets à pourrir en raison d'un arrosage excessif. Une lumière forte mais filtrée favorise la floraison, mais ils risquent de souffrir de la brûlure du soleil et meurent souvent s'ils sont surexposés à la lumière directe du soleil pendant la partie la plus chaude de la journée en été. Évitez le soleil de midi en été!
Les sols: Utilisez un compost minéral ouvert et drainant avec peu de matière organique (tourbe, humus) qui permet donc aux racines de respirer (car il est sujet à la pourriture). À l'extérieur, un sol rocheux ou sableux bien drainé est idéal.
Rempotage: Rempotez-le tous les 2 ou 3 ans afin d'évaluer la santé de la plante et de fournir un espace de croissance plus grand en faisant attention à ne pas endommager les racines sensibles.
Arrosage: Il aime le repos d'hiver et doit être gardé au sec pendant les mois d'hiver. À partir du début du printemps, la plante commencera à pousser et l'arrosage devra être augmenté progressivement jusqu'à la fin du printemps, lorsque la plante devrait être en pleine croissance. Arrosez régulièrement pendant le cycle de croissance d'aestival tant que le pot de plante peut s'égoutter et ne pas s'asseoir dans un bac d'eau (cette plante a besoin de beaucoup d'eau) mais doit être évité de mouiller le corps de ces plantes pendant qu'elles sont au soleil. Une plante mouillée à la lumière du soleil peut provoquer des brûlures au soleil, ce qui peut entraîner des frayeurs ou même des infections fongiques et la mort. À partir de la fin de l'été, l'arrosage doit être réduit pour forcer la plante à entrer dans un état de semi-dormance, à l'automne, vous devriez revenir au régime d'arrosage d'hiver. Gardez au sec avec un flux d'air suffisant en hiver (mais pour la culture en extérieur, il est quelque peu résistant aux conditions humides, même s'il est cultivé dans des substrats très drainants). Pendant la période de repos, aucune humidité atmosphérique élevée !! Des précautions doivent être prises avec l'arrosage car ils ont tendance à devenir enflés et désordonnés dans l'habitude de croissance si on leur donne trop d'eau et d'ombre.
Fertilisation: Nourrir avec un engrais riche en potassium en été pendant la saison de croissance dilué à un quart de puissance et mélanger dans l'arrosoir pour l'application.
Rusticité: Les monanthes ne résistent pas au gel. Garder au sec à 5 à 10 ° C en hiver, mais peut tolérer un gel léger sporadique s'il est conservé sur le côté sec avant et pendant le temps froid. Les pots peuvent être placés à l'extérieur pendant les mois d'été, mais doivent être déplacés à l'intérieur pendant l'hiver. Zones USDA 9-11
Les usages: C'est une excellente plante pour la culture en pot. Il a toujours l'air bien et reste petit. Il a l'air bien dans une serre froide et un cadre. Il fait aussi bien à l'extérieur dans les jardins de rocaille et les terrasses. Les tiges lentement rampantes se regroupent librement pour former des nattes en tant que couvre-sol de petite superficie. Monanthes fait également une excellente plante de rebord de fenêtre en pot.
Ravageurs et maladies: Il peut être attrayant pour une variété d'insectes, mais les plantes en bon état devraient être presque exemptes de parasites, en particulier si elles sont cultivées dans un terreau minéral, avec une bonne exposition et une bonne ventilation. Néanmoins, surveillez attentivement tout déclin significatif de la santé. Cela peut signaler un problème de ravageurs qui devrait être traité rapidement afin d'éviter les cicatrices, le retard de croissance et même la mort.
- Araignées rouges: Les araignées rouges peuvent être efficacement frottées en arrosant ou en vaporisant les plantes par le haut.
- Bugs farineux: Les cochenilles se développent parfois de manière aérienne dans la nouvelle croissance parmi les feuilles avec des résultats défigurants, mais les pires types se développent sous terre sur les racines et sont invisibles sauf par leurs effets. Éliminez les infestations de cochenilles en tamponnant les bestioles avec des cotons-tiges imbibés d'alcool ou en trempant les racines succulentes dans un insecticide systémique.
- Balance: Les échelles sont rarement un problème.
- Pourrir: Cette espèce est relativement facile et accommodante, souffre rarement de maladies cryptogamiques, mais est parfois infectée par Helminthosporium, Pythium et Fusarium si elle est trop humide. La pourriture n'est qu'un problème mineur avec les Monanthes si les plantes sont arrosées et «aérées» correctement. Si ce n'est pas le cas, les fongicides n'aideront pas beaucoup.
Propagation: La nature ramifiée de cette plante permet de prendre facilement une abondance de boutures qui s'enracinent facilement. Il est également facile de se propager par graines. Les graines germent en 14-21 jours à 21 ° C. Semez dans un milieu bien drainé.


Monanthes Pallens - Jardin

Origine et habitat: Monanthes polyphylla (subsp. polyphylla) est originaire des îles Canaries et pousse sur les îles de Gran Canaria, Tenerife et peut-être La Palma. Le subsp. amydros est endémique de l'île de Gomera et peut-être de La Palma.
Gamme d'altitude 100-1500 mètres au-dessus du niveau de la mer, mais généralement trouvé à des altitudes relativement élevées.
Habitat: Dans la nature, il pousse très localisé dans les crevasses des falaises terreuses ombragées et des roches humides.

La description: Monanthes polyphylla (ainsi nommée par M. Haworth car elle ne présente qu'une fleur à la fois) est une charmante succulente touffue, atteignant 12 cm de haut, avec de minuscules rosettes à nombreuses feuilles, formant des touffes douces, brillantes et denses qui en juin portent de nombreuses petites fleurs violacées comme des parasols. C'était le premier connu du genre Monanthes, et est toujours le plus attrayant de ce genre.
Espèces similaires: Des ressemblances avec le Monanthes subcrassicaulis et le Monanthes pallens var. silensis sont remarquables.
Habitude: C'est une plante succulente vivace richement ramifiée caractérisée par son port nettement rampant qui forme des coussins denses de nombreuses rosettes presque aussi grandes, sur de minces tiges rampantes.
Tiges: Procumbent, filiforme, de 1 à 2 mm de diamètre.
Rosettes: Minuscule, très dense, hémisphérique à brièvement cylindrique en vue latérale 6-14 (-20) de diamètre, principalement gris rosâtre. En culture Monanthes polyphylla perd souvent cette teinte caractéristique et reste verte ou violacée.
Feuilles: Minuscule, doux et succulent, obovale étroit, cylindrique ou en forme de club, arrondi ou tronqué et encombré de manière rosulée avec des marges entières et de couleur vert clair. Lamina 3-6 mm de long, 1-2 mm de large et environ 1 mm d'épaisseur. Surface inférieure souvent avec quelques poils glandulaires courts. Pointe densément papilleuse.
Inflorescences (racèmes): Terminal, non ramifié ou ramifié à partir de sa base. Pédicelles densément à poils glanduleux de 10 à 20 mm de long généralement à 1 fleur.
Fleurs: Petit, étoilé, violacé, de 4 à 9 mm de diamètre. Calice densément poilu. Pétales de 6 à 9, étroits allongés, pointus ou effilés de 3,1 à 4,2 mm de long et de 0,4 à 0,6 mm de large à peine plus longs que les écailles du calice de la fleur. Marges de pétales avec poils glanduleux.
Saison de floraison: De fin mai à fin juin.

Sous-espèces, variétés, formes et cultivars de plantes appartenant au groupe Monanthes polyphylla

  • Monanthes polyphylla"href = '/ Encyclopédie / SUCCULENTS / Famille / Crassulaceae / 27564 / Monanthes_polyphylla'> Monanthes polyphylla Aubépine.
  • Monanthes polyphylla subs. amydos (Svent.) Nyffeler: a un port plus compact avec des pousses prostrées de 2-3 mm de diamètre, des rosettes cylindriques de 8 à 14 mm de diamètre, des feuilles de 4-7 mm de long, 2-4 mm de large, 2 mm d'épaisseur. Répartition: îles Gomera et La Palma.

Bibliographie: Principales références et autres conférences
1) George Don «Un système général de jardinage et de botanique: contenant une énumération complète et une description de toutes les plantes. " Volume 3 Rivington, 1834
2) Robert Tyas «Livre de botanique de la jeune fille» 1840
3) Walther Haage «Cactus et plantes succulentes: un manuel pratique» Dutton, 1963
4) Mes, T.H.M., Wijers, G.J. Et Hart, H. «Relations phylogénétiques chez les Monanthes (Crassulaceae) basées sur la variation de l'ADN morphologique, chloroplastique et nucléaire.» J. Evol. Biol. 10 (2): 193-216. 1997
5) Urs Eggli, Leonard E. Newton «Dictionnaire étymologique des noms de plantes succulentes.» Springer, Berlin / Heidelberg 2010
6) Adrian Hardy Haworth «Saxifragëarum enumeratio. Accedunt revisiones plantarum succulentarum. » Wood, Londres 1821
7) Reto Nyffeler «Une révision taxonomique du genre Monanthes Haworth (Crassulaceae).» Dans: Bradleya. 10: 73–74 1992


Monanthes polyphylla Photo par: Diego Armentano
Monanthes polyphylla, habit près de Tenerife, Canaries, Espagne, 14 février 2018. Photo par: © Plantemania
Monanthes polyphylla Photo par: © Plantemania
Monanthes polyphylla Photo par: Giuseppe Distefano

Culture et propagation: Monanthes polyphylla est l'une des espèces les plus communes en culture, qui prend très peu de place dans la collection et demande très peu d'attention. La seule demande est un substrat très pauvre, peu d'eau et un endroit mi-ombragé. Les seules choses qui peuvent tuer cette plante sont le soleil froid et chaud et l'arrosage excessif. Les fleurs ressemblent à des bijoux mais ne sont pas souvent vues, surtout lorsque la plante est cultivée à l'ombre là où elle semble faire le mieux. Néanmoins, il convient de prévoir des conditions de croissance adéquates afin d'obtenir une plante compacte avec de nombreuses fleurs.
Taux de croissance: Croissance lente au début mais se porte bien en culture.
Exposition Convient aux situations lumineuses à mi-ombre ou sous un soleil filtré. Ils sont souvent cultivés sous le banc dans la maison d'ombrage avec des haworthias tolérantes à l'ombre, mais s'ils sont gardés trop sombres, ils peuvent devenir trop luxuriants et plus verts et pourraient être sujets à pourrir en raison d'un arrosage excessif. Une lumière forte mais filtrée favorise la floraison, mais ils risquent de souffrir de la brûlure du soleil et meurent souvent s'ils sont surexposés à la lumière directe du soleil pendant la partie la plus chaude de la journée en été. Évitez le soleil de midi en été!
Les sols: Utilisez un compost minéral ouvert et drainant avec peu de matière organique (tourbe, humus) qui permet donc aux racines de respirer (car il est sujet à la pourriture). À l'extérieur, un sol rocheux ou sableux bien drainé est idéal.
Rempotage: Rempotez-le tous les 2 ou 3 ans afin d'évaluer la santé de la plante et de fournir un espace de croissance plus grand en faisant attention à ne pas endommager les racines sensibles.
Arrosage: Il aime le repos d'hiver et doit être gardé au sec pendant les mois d'hiver. À partir du début du printemps, la plante commencera à pousser et l'arrosage devra être augmenté progressivement jusqu'à la fin du printemps, lorsque la plante devrait être en pleine croissance. Arrosez régulièrement pendant le cycle de croissance d'aestival tant que le pot de plante peut s'égoutter et ne pas s'asseoir dans un bac d'eau (cette plante a besoin de beaucoup d'eau) mais doit être évité de mouiller le corps de ces plantes pendant qu'elles sont au soleil. Une plante mouillée à la lumière du soleil peut provoquer des brûlures au soleil, ce qui peut entraîner des cicatrices ou même des infections fongiques et la mort. À partir de la fin de l'été, l'arrosage doit être réduit pour forcer la plante à entrer dans un état de semi-dormance, à l'automne, vous devriez revenir au régime d'arrosage d'hiver. Gardez au sec avec un flux d'air suffisant en hiver (mais pour la culture en extérieur, il est quelque peu résistant aux conditions humides, même s'il est cultivé dans des substrats très drainants). Pendant la période de repos, aucune humidité atmosphérique élevée !! Des précautions doivent être prises avec l'arrosage car ils ont tendance à devenir enflés et désordonnés dans l'habitude de croissance si on leur donne trop d'eau et d'ombre.
Fertilisation: Nourrir avec un engrais riche en potassium en été pendant la saison de croissance dilué à un quart de puissance et mélanger dans l'arrosoir pour l'application.
Rusticité: Les monanthes ne résistent pas au gel. Garder au sec à 5 à 10 ° C en hiver, mais peut tolérer un gel léger sporadique s'il est conservé sur le côté sec avant et pendant le temps froid. Les pots peuvent être placés à l'extérieur pendant les mois d'été, mais doivent être déplacés à l'intérieur pendant l'hiver. Zones USDA 9-11
Les usages: C'est une excellente plante pour la culture en pot. Il a toujours l'air bien et reste petit. Il a l'air bien dans une serre froide et un cadre. Il fait aussi bien à l'extérieur dans les jardins de rocaille et les terrasses. Les tiges lentement rampantes se regroupent librement pour former des nattes en tant que couvre-sol de petite superficie. Monanthes fait également une excellente plante de rebord de fenêtre en pot.
Ravageurs et maladies: Il peut être attrayant pour une variété d'insectes, mais les plantes en bon état devraient être presque exemptes de parasites, en particulier si elles sont cultivées dans un terreau minéral, avec une bonne exposition et une bonne ventilation. Néanmoins, surveillez attentivement tout déclin significatif de la santé. Cela peut signaler un problème de ravageurs qui devrait être traité rapidement afin d'éviter les cicatrices, le retard de croissance et même la mort.
- Araignées rouges: Les araignées rouges peuvent être efficacement frottées en arrosant ou en vaporisant les plantes par le haut.
- Bugs farineux: Les cochenilles se développent parfois de manière aérienne dans la nouvelle croissance parmi les feuilles avec des résultats défigurants, mais les pires types se développent sous terre sur les racines et sont invisibles sauf par leurs effets. Éliminez les infestations de cochenilles en tamponnant les bestioles avec des cotons-tiges imbibés d'alcool ou en trempant les racines succulentes dans un insecticide systémique.
- Balance: Les échelles sont rarement un problème.
- Pourrir: Cette espèce est relativement facile et accommodante, souffre rarement de maladies cryptogamiques, mais est parfois infectée par Helminthosporium, Pythium et Fusarium si elle est trop humide. La pourriture n'est qu'un problème mineur avec Monanthes si les plantes sont arrosées et «aérées» correctement. Si ce n'est pas le cas, les fongicides n'aideront pas beaucoup.
Propagation: Il est facile de se propager soit par boutures de rosettes, soit par graines. Les graines germent en 14-21 jours à 21 ° C. Semez dans un milieu bien drainé.


Voir la vidéo: How I take care of succulent Monanthes polyphylla