LILAS : Planter, tailler, entretenir... Toutes les infos avec Notre site Web.ocm

LILAS : Planter, tailler, entretenir... Toutes les infos avec Notre site Web.ocm

Le Lilas, vous sentez son parfum ?

C’est incroyable, le Lilas, il suffit d’en parler, de se l’épeler L. I. L. A. S., pour prendre son parfum en pleines narines. Le Lilas est, en quelque sorte, une plante qui fonctionne en 2 temps. Soit on a respiré ses effluves, on lève la tête et on découvre un arbuste – parfois même est-il devenu un bel arbre – rempli, voire recouvert de fleurs. Ou bien c’est l’inverse, de loin on aperçoit cette énorme protubérance fleurie et puis on se trouve envahi de son parfum.
Le lilas existe en quelques couleurs et il est toujours incroyablement et simplement Magnifique : Lilas Bleu, Lilas Blanc, Lilas Ivoire, Lilas Mauve, Lilas rose. Et il existe également les variétés à fleur doubles, Lilas double blanc, Lilas double bleu…

Nom botanique :

Syringa Vulgaris

Type de plante

• Le Lilas est un arbuste d’ornement
• Plante : Vivace
• Plante : rustique
• Feuillage : Caduc

Particularités :

• Supporte les basses températures : jusqu’à – 28°C.
• Le Lilas préfère les régions où l’hiver est rude

Floraison du Lilas :

• Floraison de printemps : (avril parfois) mai-juin.
• La floraison intervient quand l’arbuste a 5 à 6 ans.

Avantages au jardin :

• Nombre de fleurs
• Parfum des fleurs
• Bouquets intérieurs : le Lilas accepte de se voir soustraire quelques branches fleuries qui résisteront parfaitement à l’intérieur de la maison et tiendront assez longtemps.

Description du Lilas

• Le Lilas et un arbuste qui peut mesurer jusqu’à 5-6 mètres. Lors de sa floraison, des grandes grappes se forment sur toutes les branches, le recouvrant littéralement.
• Le Lilas peut être « blanc » à fleurs blanches donc, ou « violet », à fleurs Lilas (violettes), ou encore bleu…
• Il existe beaucoup de variétés et de couleurs.

L’info du jardinier :

• Arbuste très facile à cultiver
• Toutes qualités de sol, mais de préférence frais et bien drainé.

Quand planter un Lilas ?

Il est possible de planter les Lilas à 2 périodes :
• Fin d’hiver à fin de printemps : février à mai.
• En automne : octobre à décembre.

Comment le planter ?

Si votre arbuste est livré racines nues :

• À l’aide d’un sécateur, coupez l’extrémité des racines.

Sinon casser un peu la motte de terre puis :

• Creusez un trou de 50 cm de diamètre et autant en profondeur.
• Déposez la terre sur une bâche et ajoutez-y de terreau de plantation, le mélange doit être équilibré (50-50%).
• Déposez du mélange au fond du trou.
• Positionnez votre arbuste en prenant bien soin d’étaler les racines sur le mélange terre-terreau qui vient d’être ajouté.
• Maintenez l’arbuste et ajoutez du mélange en tassant légèrement mais régulièrement.
• Répétez l’opération jusqu’à ce que toute la terre ait été remise en place.
• Arrosez largement.

Pour vous aidez, créez une cuvette autour de l’arbuste, l’eau versée sera maintenue au pied de l’arbuste et pénétrera à son allure le sol.

• Idéalement, il vaut mieux « pailler » le pied du jeune arbuste, déposez des écorces de pin autour du pied.

L’info du jardinier :

Pendant les premiers mois qui suivent la plantation du Lilas – et des arbustes en général – il est important d’assurer l’alimentation en eau :
• Assurez un apport suffisant en eau, surtout pendant les mois du printemps et de l’été.
• Cet apport n’est à faire que la première année.

Comment entretenir l’arbuste ?

Le Lilas est un arbre magnifique quand il est fleuri. Mais il ne faut pas laisser les fleurs fanées sur l’arbre sous peine de l’enlaidir… Alors, coupez-les. L’année suivante, l’arbuste n’en sera que plus fleuri !
• Le lilas peut « prendre en taille » alors vous pouvez le rabattre après la floraison.

Taillez le Lilas :

> Sur les jeunes arbustes

Sur le Lilas récemment planté, ne coupez que l’extrémité des rameaux. En pratiquant de cette manière, vous éviterez de freiner la croissance du jeune arbuste.

> Sur les Lilas d’âge intermédiaires, en place depuis quelques années

• Pour le Lilas « à maturité » dont vous pouvez avoir envie ou besoin de limiter la taille.
• La méthode ici consiste à réduire d’un tiers de la longueur des branches qui ont fleuries.
• Attention de toujours couper au-dessus des nouveaux et jeunes bourgeons.
• Supprimer également le bois mort.

> Sur les arbustes agés

• C’est la bonne nouvelle ! Vous allez, pour lui redonner la vigueur de sa jeunesse, le rabattre fortement.
• Attention cependant, c’est une coupe doit être « opérée » tôt dans la saison, au mois de mars pour permettre la sortie de nouveaux bourgeons.
• Coupez les vieilles branches à 60 ou 80 cm du sol.

Maladies et ravageurs du Lilas :

Les insectes :

La sésie du lilas :

C’est un papillon qui attaque l’arbuste. Sa larve creuse des galeries dans le tronc voire les belles tiges (2,5cm de diamètre et plus).

Une fois attaqué le lilas est affaibli. Le feuillage des lilas s’en ressent l’été qui suit, il se fane puis jaunit et il arrive même qu’il tombe prématurément. Les feuilles plus ou moins mortes, ne résiste pas lors des coups de vent. dans les cas de cette attaque, il est possible d’observer de la sciure qui se situe à l’entrée des galeries. Dans ce cas, c’est la preuve de l’infestation. Il n’y a pas réellement de traitement sauf à supprimer les branches atteintes, dès l’apparition des symptômes et de les bruler.
Les variétés plus attaqués sont souvent les cultivars de variété « S. Vulgaris ». Pour éviter ces attaques, un entretien de rajeunissement de l’arbre est important, il consiste à le tailler régulièrement de façon à limiter la taille du diamètre des branches.

La cochenille virgule:

C’est un insecte suceur de sève, de la taille d’un petit ver, d’environ 3 mm de long. On peut le reconnaitre car il est recouvert d’une écaille marron qui ressemble à une coquille d’huître. Lors qu’elle envahi le Lilas en nombre, l’attaque peut faire mourir les rameaux. Parmi les remèdes, l’huile horticole peut aider à les éliminer. Dans le cas d’infestation très importante branches la coupe sera inévitable. Coupez et Brulez.

La fausse-teigne du lilas :

Là aussi, c’est la larve d’un papillon qui creuse des galeries, mais cette fois, dans les feuilles. La fausse-teigne ne met pas en péril la vie de l’arbre. Il suffit d’éliminer régulièrement les feuilles attaquées. Là encore il convient de brûler les feuilles.

Les maladies du Lilas :

Le mildiou poudreux ou blanc du lilas :

C’est une maladie cryptogamique (champignon) on le reconnait au duvet blanc qui apparait sur les feuilles et l’été souvent en août lorsque chaleur et humidité sont présents. Généralement les feuilles sèchent ou se tachent.

D’autres maladies provoquent des taches sur les feuilles, elles sont d’origine bactérienne ou virale et peuvent nuire au lilas.
Taillez les branches atteintes puis brulez-les.
Il faut absolument désinfecter les outils utilisés avec de l’alcool. D’ailleurs avant (ou après) de se servir des outils de taille, il est important de les désinfecter systématiquement c’est le seul moyen d’être certain de ne pas répandre de maladie involontairement.

La brûlure bactérienne du lilas :

C’est une maladie qui brûle des tissus. L’arbuste subit alors un dépérissement plus ou moins important et il devient plus sensible au gel. Les pousses terminales dessèchent ou noircissent comme si elles avaient brûlé d’où le nom. Le feuillage également peut être atteint. Il se déforme et se tache.
Pour soigner l’arbre, il s’agit de ne pas limiter la coupe et de retirer bien plus largement que la zone infectée pour éviter que la maladie ne reprenne.
La désinfection des outils doit se faire à chaque coupe. Les branches seront là encore brûlées.

Les rongeurs :

Le campagnol des champs :

C’est un petit mammifère qui peut causer des dommages considérables au Lilas, en rongeant son écorce.
L’idée est alors de protéger le tronc avec un grillage finement ajourée, qui entourera le tronc en spirale de manière à accompagner la croissance de l’arbuste et empêcher le rongeur

Variétés

• Lilas « belle de Moscou » – 5 à 6 mètre de hauteur – 3 à 4 en largeur. Il existe pas mal de coloris.
• Le Lilas « sweet heart » (variété hative) magnifique contraste entre le feuillage et les fleurs roses.
• Les Lilas doubles : « Madame Lemoine » double-blanc, « katherine Havemeyer » Lilas double bleu cobalt, hyper parfumé – « Jeanne D’Arc » Double blanc…

S’accorde avec

• Le Lilas est un arbre autonome, il se suffit à lui-même.
• Mais sinon, vous pouvez le faire vivre au jardin avec des Seringats, Noisetiers Pourpres ou encore des Fusains dorés.

Avec ou sans jardin…

Au jardin :

En solo, en haie, en bosquet, en massif.

Et sans jardin ?

• Faites des compositions, le Lilas tient particulièrement bien.
• En pot c’est possible, dans un grand pot 40 ou 50cm de diamètre.


On récapitule : Le Lilas

• Supporte le froid jusque -28°

• Type de sol : Tout type avec préférence frais bien drainé.

• Plantez-les à l’automne ou au printemps

• Floraison Mai – Juin (parfois en avril les années où l’hiver et le printemps sont doux.

• Entretenir en retirant les fleurs fanées.

• La taille doit être effectuée après la floraison, sauf pour les arbustes très agés, qu’il faut rabattre en mars afin de permettre la reprise des bourgeons avec la nouvelle saison.

• Utilisation en Solo, massif, haie.

• La culture en pot est également facile.

• En bouquet pour mettre du parfum et de la couleur dans votre intérieur.

Exposition

Arrosage

Haut. et Largeur

Espace entre les plants

Profondeur

Soleil à mi-ombre

Sol frais

5 à 6 m x 3 à 4 m

3 m

Ne pas enterrer le collet

Résumé

Nom de l'article

Conseils pour planter et entretenir un Lilas

Description

Le lilas est un arbuste extrêmement florifère, les fleurs, très nombreuses, sont réunies en inflorescences terminales très denses. Elle dégage un parfum très agréable qu'il est impossible de rater. La floraison intervient assez tôt au printemps, d'avril à juin. Tous les conseils avec jaime jardiner !

Auteur

Nom de l'éditeur

Jaime-jardiner.com - Un partenaire de ouest-france.fr

Logo de l'éditeur


Lilas : floraison, taille et entretien

Le lilas embaume et embellit notre jardin. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur sa plantation, sa floraison, sa taille…

Le lilas est une sublime plante qui embellit notre jardin. On adore en faire des bouquets pour en profiter dans notre intérieur. Afin de faire fleurir le lilas, quelques conseils sont nécessaires.


Si la place vous manque, optez pour le lilas nain de Corée comme le Pabilin, le plus petit du genre. Il pousse en boule et ne dépasse pas 1m de haut. Il fleurit rose en mai-juin et son feuillage arbore de belles couleurs d’automne. Josée est une variété aux tons rose pâle qui mesure 1,50m. Il refleurit un peu en automne. Ces deux lilas sont très parfumés, croissent lentement et résistent jusqu’à -15°C. Ils existent aussi greffés sur tige de 60cm de haut.

Le lilas n’est vraiment pas exigeant. Très rustique, résistant à la pollution, il pousse en plein soleil, même dans les terrains secs, pauvres ou calcaires. Il reprend facilement grâce à ses nombreuses petites racines. Comme toutes les plantes à feuillage caduc, il se plante traditionnellement entre novembre et mars. Mais vous pourrez parfaitement opérer en fin de printemps, à condition d’arroser copieusement par temps sec.

Creusez un trou trois fois plus gros que son pot de culture. N’ajoutez du compost que si votre sol est particulièrement pauvre. En effet, l’excès de fertilisation dope la croissance au détriment de la mise à fleurs. Il est nécessaire d’enterrer la base des tiges sur 20cm a n de l’encourager à quitter au plus vite son porte-greffe (troène ou lilas de semis).


Tout ce qu’il faut savoir pour entretenir sa haie

Un mur végétal heureux est un mur végétal taillé ! Pour tailler une haie dans les règles de l’art il est nécessaire de respecter quelques précautions et conseils simples.

Août et avril : les meilleurs mois pour tailler une haie

Une haie se taille généralement deux fois par an. Tout bon jardinier vous le confirmera, il faut réaliser la taille dans les mois qui commencent par « A », à savoir avril au printemps et août en été.

Le but est de limiter les dimensions de votre mur végétal pour conserver une haie régulière et éliminer les branches mortes. Lors de la deuxième taille annuelle, évitez de vous affairer pendant les périodes de canicule, cela fragilise les plantes.

La bonne technique à adopter pour tailler sa haie

Il faut toujours tailler une haie sur la totalité de sa longueur au même moment, en commençant par le sommet puis les côtés. Vous vous occuperez de la longueur de la haie, toujours de bas en haut afin d’éviter que les branches ou feuilles coupées soient stoppées par de plus grandes branches et ne puissent tomber au sol.

La base de la haie doit toujours rester légèrement plus large que le sommet, cette légère inclinaison donnera de la lumière à tout le feuillage, ce qui évitera que le bas ne se dégarnisse.

Il existe différents types de coupes de haie (coupe verticale, coupe horizontale, etc.). Pensez à vous documenter sur la coupe à privilégier en fonction du type d’arbustes ou de plantes qui composent votre haie, pour qu’elle continue à se développer sans problème.

Bien choisir son matériel de taille

Avant de tailler votre haie, il faut que vous soyez équipé des bons outils de jardinage et des protections nécessaires :

  • Une paire épaisse de gants de jardinage
  • Des lunettes de protection
  • Un casque anti-bruit si besoin
  • Des chaussures fermées
  • Un sécateur pour les petites et moyennes branches
  • Une cisaille pour les haies basses et les finitions
  • Un taille-haie électrique ou thermique qui permet de tailler à une vitesse plus importante et sur un plus grand linéaire

Selon la hauteur de votre haie, vous aurez peut-être besoin d’un marchepied (haie inférieure à 1,50 m) ou d’un escabeau (haie supérieure à 1,50 m) pour vous occuper de la partie haute.

Au fur et à mesure de la taille vous allez vous retrouver avec une grande quantité de branchages au sol. Prévoyez quelques outils pratiques pour le ramassage comme un râteau pour rassembler les déchets, des sacs à végétaux pour emmener vos déchets à la déchetterie ou mieux un broyeur à végétaux pour constituer votre compost ou votre paillis en pied de haie.

Pour apprendre à utiliser un compost, nous vous invitons à lire notre article conseil « Utiliser un compost chez soi ».


A savoir sur le lilas des Indes

Petit arbre ornementale à la floraison généreuse et abondante, le lilas des Indes est remarquable durant tout l’été grâce à ses magnifiques grappes de couleurs vives.

Originaire d’orient, comme le lilas d’ailleurs, il fût importé par une famille de pépiniériste de Bergerac et a rapidement colonisé le Périgord, la Dordogne le Lot et tous les département de cette région.

A l’état naturel, il est en général multi-troncs et a une forme buissonnante mais il est en général taillé pour être vendu sur tige.

A l’automne, c’est un superbe feuillu teinté de rouge, jaune et orange qui se dévoile.

L’hiver, lorsqu’il aura perdu ses feuilles, vous découvrirez un très beau tronc marbré de gris légèrement rosé.

Dans les régions aux hivers doux, il est fort possible que le lilas des Indes garde ses feuilles.


Espèces et variétés d’alstroemère

Le genre comprend 50 espèces de plantes vivaces. De très nombreux hybrides vigoureux aux larges fleurs ont été créés, plus particulièrement pour la culture en bac.

Le tableau ci-dessous présente des variétés intéressantes, en majorité originaires du Chili, que l’on peut cultiver dans nos jardins.

AlstroemГЁre jaune (Alstroemeria aurea ou auriantica)

  • Fleurs : Fleurs jaune vif avec des taches rouges.
  • Hauteur et distance de plantation : --
  • QualitГ©s : --

'Dover Orange'

  • Fleurs : Fleurs orange foncГ© striГ© de de rouge.
  • Hauteur et distance de plantation : VariГ©tГ© plus grande.
  • QualitГ©s : --

'Sweet Laura'

  • Fleurs : Fleurs jaune et orange.
  • Hauteur et distance de plantation : --
  • QualitГ©s : --

Alstroemeria ligtu var. ligtu

  • Fleurs : Couleur rose ou rouge. PГ©tales supГ©rieurs mouchetГ©s de jaune.
  • Hauteur et distance de plantation : Entre 60В et 90В cm de hauteur. Laissez au moins 30В cm de distance entre chaque plant.
  • QualitГ©s : EspГЁce rustique. Tige ramifiГ©e portant une douzaine de fleurs.

  • Fleurs : Couleur rouge vert et crГЁme.
  • Hauteur et distance de plantation : Entre 50В et 60В cm de hauteur et 40В et 50В cm d’étalement.
  • QualitГ©s : Originaire du BrГ©sil.

  • Fleurs : Fleurs rouge aux extrГ©mitГ©s vertes, plus grandes que l’espГЁce type.
  • Hauteur et distance de plantation : --
  • QualitГ©s : --

  • Fleurs : Fleurs rose foncГ© striГ© de blanc.
  • Hauteur et distance de plantation : --
  • QualitГ©s : Feuillage panachГ©.

'Ligtu Hybrids'

  • Fleurs : Couleur lilas, rose ou violet. PГ©tales supГ©rieurs rayГ©s de pourpre.
  • Hauteur et distance de plantation : Entre 50В et 70В cm de hauteur. Laissez 20 Г 30В cm de distance entre chaque plant.
  • QualitГ©s : EspГЁce semi-rustique. EspГЁce moins envahissante que A. Aurea.

  • Fleurs : Fleurs jaune tachetГ©es de orange foncГ©.
  • Hauteur et distance de plantation : Entre 50В et 70В cm de hauteur. Laissez 20 Г 30В cm de distance entre chaque plant.
  • QualitГ©s : EspГЁce semi-rustique.

  • Fleurs : Fleurs rose et jaune pГўle.
  • Hauteur et distance de plantation : Entre 50В et 70В cm de hauteur. Laissez 20 Г 30В cm de distance entre chaque plant.
  • QualitГ©s : EspГЁce semi-rustique.

  • Fleurs : Fleurs rouge tachГ© de jaune.
  • Hauteur et distance de plantation : Entre 50В cm environ. Laissez 20В cm de distance entre chaque plant.
  • QualitГ©s : EspГЁce semi-rustique.


Bouture de photinia

Vous pouvez multiplier votre photinia par bouturage en été.

  • Prélever des tiges de 10-15 cm environ
  • Supprimer les feuilles du bas pour ne garder qu’une ou 2 paires de feuilles
  • Tremper éventuellement la base dans de l’hormone de bouturage
  • Planter la bouture dans un terreau spécial bouturage
  • Placer la bouture de photinia à la lumière mais sans soleil direct
  • Maintenir le substrat légèrement humide
  • Placer la bouture à l’abri du gel l’hiver
  • Transplanter dans un pot un peu plus grand au printemps suivant

Parmi les variétés les plus connues, nous retrouvons le Red Robin.


Quand tailler?

Taille de formation

  • Tôt au printemps, avant le débourrement des bourgeons (avril) ou
  • À la chute des feuilles en automne (septembre, octobre)

Par la suite, juste après la floraison.

Taille d'entretien

Juste après la floraison, pour ne pas affecter la floraison suivante.

Suppression des panicules

Dès que la floraison est terminée, avant la formation des fruits.

Taille de rajeunissement

Tôt au printemps (avril) ou à l’automne (septembre, octobre), mais jamais en période de croissance.


Video: Les saints de glace cest quoi?