Qu'est-ce que la tuile composite, ses caractéristiques et ses avantages

 Qu'est-ce que la tuile composite, ses caractéristiques et ses avantages

Les tuiles composites sont l'un des matériaux de construction modernes. Sa principale différence par rapport à la plupart des autres revêtements de toiture est qu'il se compose de plusieurs couches aux caractéristiques différentes. Lorsque toutes les couches sont combinées en une seule feuille, elles se chevauchent les faiblesses de l'autre, et le résultat est un matériau de toiture de haute qualité.

Caractéristiques des bardeaux composites

Les bardeaux composites sont apparus relativement récemment, mais en raison de leurs caractéristiques, ils ont rapidement gagné une place digne sur le marché de la construction. Ce type de toiture combine les technologies modernes et la beauté des tuiles naturelles.

Les bardeaux composites combinent les technologies modernes et la beauté des bardeaux naturels

Les bardeaux composites se composent de plusieurs couches, chacune remplissant sa propre fonction. Les développeurs ont réussi à combiner les qualités positives des carreaux et des carreaux métalliques dans ce matériau, tandis que le coût de la nouvelle solution s'est avéré adéquat et assez abordable. En choisissant des bardeaux composites pour la toiture, vous pouvez économiser de l'argent sans rien perdre dans la qualité du revêtement.

La popularité des bardeaux composites ne cesse de croître. Maintenant, il est utilisé à la fois dans la construction de nouvelles maisons et dans la reconstruction d'anciens toits.

Composition et structure

Les carreaux composites se composent de plusieurs couches:

  • la base est une tôle d'acier. Il fournit la résistance du matériau et le rend également résistant au feu, aux facteurs naturels négatifs tels que la pluie, la neige, la grêle, le soleil, le vent. En règle générale, l'épaisseur de la tôle d'acier est de 0,45 à 0,5 mm, mais une épaisseur de base de 0,9 mm peut être utilisée;
  • couche protectrice. Un alliage de zinc-alumine est galvanisé des deux côtés de la feuille. Cette solution augmente la durée de vie de l'acier plusieurs fois par rapport à l'acier galvanisé. L'alliage d'aluminozinc contient 55% d'aluminium, 43% de zinc et 2% de silicium;
  • apprêt - est une protection supplémentaire contre la corrosion et les dommages mécaniques et est également appliqué des deux côtés de la feuille. Certains fabricants ne recouvrent pas la partie inférieure d'un apprêt, mais d'un polymère, le plus souvent du polyester;
  • un fixateur de granulés, qui fixe solidement les copeaux de pierre au matériau de toiture;
  • granulat - copeaux de pierre de sable de quartz, basalte, jade, granit, jaspe. En raison de sa présence, le matériau de toiture a une ressemblance extérieure avec des tuiles naturelles, des bardeaux ou de l'ardoise;
  • glaçure acrylique. Il rend la surface lisse, ce qui permet au matériau de s'auto-nettoyer sous la pluie et protège également le pansement des effets négatifs des rayons ultraviolets.

    Les bardeaux composites ont une structure complexe dans laquelle les couches se compensent mutuellement

Si un carreau composite est fabriqué conformément aux technologies développées, sa durée de vie est de 50 ans ou plus.

Vidéo: qu'est-ce qu'une tuile composite

Fonctionnalités opérationnelles

Les bardeaux composites sont un matériau de profil qui imite une finition naturelle. Il peut être monochromatique ou avec des nuances débordantes.

Si nous parlons de la taille de la feuille, chaque fabricant peut en avoir différent, mais le plus souvent, la longueur est d'environ 1,4 m et la largeur est de 0,4 m. Habituellement, la surface d'une feuille est inférieure à 0,5 m2.

Différents fabricants ont des tailles de feuilles légèrement différentes, mais sa superficie est généralement toujours d'environ 0,5 mètre carré. m

Les principaux paramètres opérationnels des bardeaux composites:

  • durée de vie. Si 190 g d'alliage d'aluzinc sont utilisés par mètre carré de toiture, un tel matériau servira pendant au moins un demi-siècle;
  • force. Il est fourni par un support en tôle d'acier. Les différences d'épaisseur ne doivent pas dépasser 0,1 mm. De plus, la résistance du matériau est augmentée en raison de l'utilisation de glaçure acrylique et de copeaux de pierre;
  • haute résistance au feu. En raison de la présence d'alliage silicium-alumine dans la composition, la résistance au feu des carreaux composites est jusqu'à 135 oC. Si le feu dure jusqu'à trois heures, le feu n'endommagera pas le revêtement; s'il dure jusqu'à six heures, le revêtement polymère commencera à fondre;
  • la flexibilité. Elle augmente en raison de la base métallique et de la présence d'un revêtement protecteur en aluminium dans la composition, ce qui facilite la réalisation des plis nécessaires;

    La base métallique et la présence d'un revêtement protecteur en aluminium dans la composition permettent de réaliser facilement les coudes nécessaires

  • conductivité thermique. Les carreaux composites ont un niveau élevé, car ils sont basés sur une feuille de métal. La présence de copeaux de pierre réduit la conductivité thermique du matériau, mais de toute façon, lors de son utilisation, il est impératif d'isoler le toit;
  • insonorisation. C'est au-dessus de la moyenne, ceci est réalisé grâce à l'utilisation de granulés.

    En raison de la présence de granulés, l'isolation phonique des carreaux de céramique est meilleure que celle des carreaux de métal

Avantages et inconvénients

Comme tout autre matériau de toiture, les bardeaux composites ont leurs propres avantages et inconvénients.

Principaux avantages:

  • poids léger. Un mètre carré de matériau pèse environ 6-7 kg, il n'est donc pas nécessaire de créer un système de chevrons très puissant. De plus, le transport, le déchargement et l'installation sont simplifiés;
  • faible coût - il est beaucoup plus bas que les revêtements naturels similaires;
  • facilité d'installation. Puisque les feuilles sont grandes, l'empilage est rapide;
  • la possibilité d'utiliser l'ancien revêtement, s'il n'a pas été gravement endommagé;
  • fixation fiable des feuilles. Atteint en raison de l'ordre de leur disposition et de l'utilisation d'attaches exclusives;
  • la surface rugueuse du revêtement permet à la neige de s'y attarder, de sorte qu'elle ne tombe pas sur la tête des gens;
  • solidité de la couleur. Au fil des années, les carreaux composites ne se fanent pas sous l'influence du soleil et conservent leur couleur d'origine;
  • bonnes caractéristiques d'isolation phonique, qui ne peuvent être dites sur le carton ondulé ou les tuiles métalliques;
  • la capacité d'imiter des matériaux naturels et un grand choix de couleurs;

    Il existe une large gamme de couleurs pour les tuiles composites.

  • un grand choix d'éléments supplémentaires;
  • bonne résistance aux changements de température.

Désavantages:

  • bien que le prix soit inférieur à celui des carreaux naturels, c'est un matériau plus cher que le carton ondulé ou les carreaux métalliques;
  • si le revêtement est posé par des spécialistes, le coût de leur travail sera supérieur à celui de l'installation de carreaux métalliques;
  • les carreaux composites ne laissent pas passer la vapeur, ce qui affecte négativement le microclimat du bâtiment.Par conséquent, une ventilation de haute qualité doit être effectuée.

Vidéo: avantages et inconvénients des bardeaux composites

Différences entre les bardeaux et les bardeaux métalliques

Les carreaux composites sont constitués de plusieurs couches de matériaux différents. Il combine les avantages des carreaux naturels et des carreaux métalliques.

Différences entre les carreaux composites et les carreaux métalliques

Si nous comparons cette toiture avec des bardeaux métalliques, ils sont très similaires, mais les bardeaux composites sont un matériau plus cher et de haute qualité.

Avantages des bardeaux composites:

  • meilleure résistance aux rayons ultraviolets;
  • capacité d'isolation acoustique plus élevée;
  • plus belle apparence.

Avantages des tuiles métalliques:

  • variété de couleurs;
  • Moins de poids;
  • installation plus rapide.

    La taille de la feuille de métal est plus grande, elle s'adapte donc plus rapidement

Différences entre les carreaux composites et souples

Les bardeaux bitumineux ont les mêmes bonnes caractéristiques d'isolation phonique, mais le coût est bien inférieur à celui d'un revêtement composite.

Inconvénients des carreaux souples par rapport au composite:

  • relief moins prononcé, donc l'apparence n'est pas si spectaculaire;

    Les bardeaux flexibles ont un relief moins prononcé, leur apparence n'est donc pas aussi spectaculaire que celle d'un composite

  • plus de poids. Un mètre carré d'un tel revêtement pèse environ 10 kg, tandis qu'un carreau composite pèse 6 à 7 kg;
  • pour son installation, une caisse continue est nécessaire, et ce ne sont pas seulement des coûts supplémentaires, mais également un poids important du système de chevrons;
  • ne peut pas être posé sur l'ancien revêtement, par conséquent, il ne convient pas à la restauration de l'ancien toit;
  • résistance inférieure, car la base en fibre de verre n'est pas aussi solide qu'une feuille de métal.

Si nous comparons les bardeaux composites avec du naturel, il imite très précisément son apparence, mais son coût est beaucoup plus bas, il est plus facile à transporter et à installer. Bien que la durée de vie des carreaux naturels soit plus longue, 50 à 70 ans de service de carreaux composites sont également tout à fait suffisants.

Types de bardeaux composites

Malgré la présence d'un grand nombre de fabricants, la composition et la configuration des carreaux composites sont pratiquement les mêmes. Les feuilles ont la forme géométrique correcte. Habituellement, un tel revêtement est peint en une seule couleur, mais il peut y avoir des options avec trop-plein, vous permettant de créer des toits vintage et uniques. Les bardeaux composites sont généralement classés selon la forme et le type de profil. Considérons les options les plus courantes:

  1. Imitation de carreaux classiques. C'est la solution la plus courante. Un tel matériau permet d'obtenir un toit extérieurement impossible à distinguer de celui recouvert de tuiles naturelles, mais en même temps, il faudra beaucoup moins d'argent et de temps pour le créer.

    Le matériau de toiture composite vous permet de reproduire très précisément l'apparence des tuiles classiques

  2. Tuiles méditerranéennes. Cette option est utilisée lorsque vous souhaitez recréer un style italien sophistiqué. La principale différence entre ce matériau réside dans les lignes plus lisses.

    Imitation de carreaux méditerranéens aux lignes plus lisses

  3. Imitation de bardeaux. Dans ce cas, la surface du matériau de toiture imite un bardeau de bois. Ces tuiles sont utilisées pour créer des maisons de style alpin.

    Les carreaux composites imitent les bardeaux de bois

  4. Tuiles plates. Il est souvent utilisé dans les pays d'Europe occidentale. Récemment, ce type de tuile composite gagne en popularité dans notre pays.

    L'imitation de carreaux plats est encore rare dans notre pays, elle semble donc inhabituelle

  5. Options non standard. Chaque fabricant propose ses propres solutions. Lors de la création d'un profil, une disposition asymétrique de vagues peut être appliquée. Cela vous permet de recréer l'ancienne tuile naturelle, quand elle a déjà un peu «flotté». Un tel matériau peut être utilisé dans la restauration de bâtiments anciens afin de conserver leur aspect d'origine.

    Il existe différents types de tuiles composites, vous pouvez donc toujours choisir celle qui convient à un bâtiment particulier.

Comment choisir les bardeaux composites

Les bardeaux composites sont très populaires. Beaucoup de gens essaient de choisir eux-mêmes le matériau de toiture, mais pour le faire correctement, vous devez avoir certaines connaissances.

Un revêtement de mauvaise qualité commence à s'estomper rapidement sous l'influence de la lumière du soleil, le granulat s'émiette et la corrosion apparaît, après quoi il fuit.

Pour choisir les bons bardeaux composites, vous devez faire attention aux caractéristiques suivantes:

  • la qualité du granulé. Avant d'acheter, vous devez étudier les documents relatifs aux marchandises. Il indique quel type de pansement est utilisé. Un bon matériau de toiture doit avoir un poudrage naturel. Si du sable coloré est utilisé comme granulé, il brûlera rapidement au soleil et s'effondrera. S'il n'y a pas de documents ou s'ils refusent de les fournir, l'achat d'une telle tuile composite n'en vaut pas la peine, car dans la plupart des cas, il s'agit d'un faux de mauvaise qualité;
  • fabricant et garantie. La préférence doit être donnée aux fabricants réputés et de confiance. Dans le cas des bardeaux composites, il s'agit de marques telles que Gerard, Metrotile, Grand Line, Decra, Luxard. Ils produisent des produits de qualité avec une longue période de garantie;
  • la présence d'une couche acrylique. Il vous permet de protéger le matériau de l'épuisement, et empêche également les mousses et les lichens de se développer dessus;
  • couche appliquée de haute qualité d'aluzinc. Pour être sûr de cela, vous devez regarder la feuille du verso. Le revêtement doit être uniforme, sans affaissement ni dépressions.

Dispositif de toiture en bardeaux composites

Les bardeaux composites peuvent être utilisés pour couvrir les toits froids ou chauds. Les différences seront dans le nombre de couches du gâteau de toiture.

Un toit froid a une structure simple car il se compose uniquement d'un système de chevrons, d'une membrane d'étanchéité et d'un matériau de toiture. Lors de sa création, une membrane d'étanchéité est posée sur la caisse avec un chevauchement entre les toiles. Pour assurer la ventilation, il est recommandé que l'affaissement de la bande soit de 1 à 2 mm. Après cela, les bardeaux composites sont posés et fixés.

La structure du toit froid n'a qu'un système de chevrons, une membrane d'étanchéité et un bardeau composite

Construire un toit chaud est un processus plus compliqué. Il comprend les couches suivantes:

  • membrane pare-vapeur. Il sert à protéger l'isolant de la vapeur pénétrant de la pièce;
  • système de chevrons;
  • isolation. Son installation s'effectue entre les chevrons;
  • Membrane d'étanchéité;
  • contre-treillis, avec son aide, la couche d'imperméabilisation est fixée;
  • Caisse. C'est la base pour l'installation de matériaux de toiture;
  • tuile composite.

    Lors de l'utilisation de bardeaux composites, il est recommandé de faire un toit chaud

Outils et matériels

Afin d'effectuer indépendamment l'installation de carreaux composites, vous aurez besoin des outils suivants:

  • scie à métaux pour le métal et le bois;
  • perceuse électrique;
  • ciseaux à métaux;
  • un marteau;
  • Tournevis;
  • Bulgare;
  • dispositif de pliage;
  • instruments de mesure;
  • riveteuse;
  • guillotine.

    L'installation de bardeaux composites nécessite des outils manuels et électriques.

De plus, vous devrez acheter les matériaux suivants:

  • patin;
  • couvertures de faîtage;
  • éléments pour toits en croupe - ils sont sélectionnés en tenant compte de la pente de la pente;
  • bandes d'extrémité;
  • bandes de pilier;
  • corniche;
  • vallées;
  • tablier;
  • ventilateurs de toit.

    Il existe une large gamme d'éléments supplémentaires pour les bardeaux composites.

Calcul des tuiles composites

Pour acheter la quantité de matériau requise, vous devez calculer tous les composants, en tenant compte de la forme et de la taille du toit.

  1. Calcul des feuilles. Bien que la plupart des fabricants aient presque les mêmes tailles de feuilles, vous devez connaître la zone exacte du matériau que vous sélectionnez. Pour déterminer le nombre de feuilles requis, la surface totale du toit est divisée par la surface d'une feuille et 5 à 10% sont ajoutés (la marge moyenne, qui dépend de la complexité de la configuration du toit). Le résultat est arrondi à l'entier supérieur le plus proche. Par exemple, si la surface du toit est de 200 m2, et la surface de la feuille est de 0,46 m2, alors vous avez besoin de 200 / 0,46 + 5% = 434,8 + 21,7 = 456,5, soit 457 feuilles.
  2. Calcul de patinage. Selon le type de bardeau composite utilisé, une arête semi-circulaire ou en forme de V peut être nécessaire. Connaissant la longueur totale de la crête et la longueur utile de la barre, il est facile de déterminer le nombre requis de tels éléments. Le résultat est également arrondi au nombre entier le plus proche.
  3. Calcul de la corniche, du serrage, des bandes de fronton, des culées et des vallées. Ici tout se fait de la même manière que pour le patin, mais il faut ajouter 5% du stock.
  4. Détermination du nombre de ventilateurs de toit. Recommandé pour 50 m2 installez un ventilateur sur le toit. Autrement dit, si la surface du toit est de 200 m2alors vous avez besoin de 4 ventilateurs.

Calcul du nombre de fixations

Pour l'installation de bardeaux composites, il est recommandé d'acheter des fixations du même fabricant que le matériau de toiture. Le paquet standard contient 6 kg de clous, il est conçu pour une surface de toit de 150 m2... Une caractéristique du calcul des fixations est qu'ici 10% sont ajoutés en tant que réserve. Il est nécessaire d'utiliser des clous pour fixer un mètre carré de bardeaux composites.

Pour l'installation de carreaux composites, des attaches spéciales sont utilisées - des clous peints

En plus des attaches, vous aurez également besoin de fixations. Ils sont utilisés pour la pose de vallées, de tabliers, de culées et de bandes de pignon. Le joint a une longueur de 1 M. Lors du calcul de sa quantité, il est également nécessaire d'ajouter 5% du stock.

Installation de carreaux composites

Il est recommandé d'installer des bardeaux composites sur les toits avec un angle d'inclinaison de 15 à 90o... Si l'angle d'inclinaison est inférieur à 20o, il est nécessaire d'utiliser une imperméabilisation supplémentaire. Avec un angle de pente jusqu'à 15o une étanchéité au rouleau est utilisée et les carreaux sont posés sur une caisse continue. Tous les éléments en bois sont nécessairement traités avec des antiseptiques afin d'augmenter leurs caractéristiques de lutte contre l'incendie et leur résistance aux dommages causés par les ravageurs.

Les travaux d'installation peuvent être effectués à une température de l'air comprise entre -10 et +35 oDE. Ne pas travailler sur le toit par temps de pluie ou de vent fort.

Lors de l'utilisation de granulés naturels, de légères différences de ton peuvent apparaître. Il est recommandé d'utiliser des feuilles du même lot sur une seule pente. Les marquages ​​peuvent être vus sur la palette ou à l'intérieur de la feuille.

Préparation de la base et création du lattage

L'angle d'inclinaison minimal auquel les bardeaux composites peuvent être posés est de 12 °. Sur les pentes plus petites, il n'effectuera qu'une fonction décorative et vous devrez aménager une imperméabilisation complète avec des matériaux en rouleau. Faites-le sur une caisse solide.

Les travaux sont effectués dans l'ordre suivant:

  1. Installation d'une membrane d'étanchéité. Les toiles sont déroulées parallèlement à la corniche. Ils commencent à poser par le bas et assurez-vous de faire des chevauchements de l'ordre de 10 à 15 cm.Si la longueur des toiles est inférieure à la taille du toit, ils sont assemblés sur les chevrons. Pour assurer la ventilation, l'étanchéité n'est pas remontée jusqu'à la crête de 10 cm.
  2. Création d'un contre-treillis. Pour ce faire, utilisez une barre d'une section de 5x5 cm, qui est fixée le long des chevrons sur la membrane.
  3. Installation de lattage. Si le pas des chevrons mesure jusqu'à 1 mètre, il suffit d'utiliser une caisse d'une section de 5x5 cm.Le travail commence de bas en haut. Les barres de lattage sont posées perpendiculairement aux chevrons et reliées au contre-treillis avec des clous ou des vis autotaraudeuses. La distance entre les bords inférieurs des lattes doit correspondre à la tuile sélectionnée. Selon son type, il devrait être de 320, 350 ou 370 mm. Pour faciliter le maintien de la même distance entre les barres, il est préférable d'utiliser un gabarit.

    Pour créer le lattage, une barre de 5x5 cm est généralement utilisée.

Pose de tuiles sur la corniche

L'installation de carreaux composites sur la corniche est effectuée dans l'ordre suivant:

  1. Installez le panneau de corniche. Son épaisseur doit être de 40 mm, il est attaché aux chevrons avec des clous.
  2. Les éléments d'installation des gouttières sont fixés à la corniche.
  3. Le compte-gouttes est fixe. Son bord doit aller à l'intérieur de la gouttière.
  4. Les feuilles de corniche sont montées. Ils se déplacent d'un bord à l'autre. Chaque feuille est fixée avec quatre clous. Le chevauchement des feuilles doit être de 10 cm et leur surplomb par rapport à la corniche doit être d'environ 15 à 20 cm.

    Tout d'abord, le panneau de corniche est installé, puis les bardeaux composites sont posés

Pose de tuiles sur une pente

Une fois les tuiles composites posées sur les avant-toits, vous pouvez procéder à leur installation sur les pentes:

  1. Empiler les feuilles. La feuille du bas doit aller sous celle du haut. La pose est réalisée en damier, c'est-à-dire que les feuilles de la rangée supérieure sont décalées par rapport aux feuilles de la rangée inférieure. Dans les instructions du matériau de toiture sélectionné, le fabricant donne des recommandations sur le choix du déplacement latéral, alors assurez-vous de le lire. Les experts recommandent de créer un décalage latéral d'environ 1/3 de la longueur de la feuille. Cela doit être fait pour que le dessin ne soit pas perturbé. La feuille de la première ligne est déplacée vers la deuxième ligne. Il ne devrait pas y avoir plus de trois feuilles aux joints.

    Les feuilles sont posées sur la pente en damier.

  2. Choix de chevauchement latéral des feuilles. Selon le type de bardeaux composites sélectionné, ils sont déterminés par la taille du chevauchement latéral. Habituellement, cela se fait sur une ou plusieurs vagues.
  3. Fixation des feuilles. Les clous doivent être enfoncés à un angle de 45o à la surface de la feuille. Pour cacher les chapeaux, ils sont saupoudrés de copeaux de pierre et peints; tout ce dont vous avez besoin pour cela est inclus dans le kit de réparation.

    Les clous doivent être enfoncés à un angle de 45 degrés par rapport à la surface de la feuille.

Créer un nœud de contiguïté

Pour réaliser la butée de la dalle composite sur la surface du tuyau de chauffage ou de ventilation, vous devez effectuer les actions suivantes:

  1. Si le tuyau est en brique, il doit être plâtré.
  2. Les feuilles en contact avec le tuyau sont pliées de sorte que la partie pliée soit parallèle à la surface du tuyau.
  3. Des éléments d'étanchéité sont insérés dans les joints.
  4. Au-dessus de la feuille pliée à l'aide de vis autotaraudeuses, un élément supplémentaire spécial est fixé - un tablier. Il doit chevaucher complètement le pilier.

    Pour créer une jonction avec le tuyau, le matériau de toiture est plié, puis un tablier est installé

  5. L'endroit de contact entre le tablier et le tuyau est isolé avec un scellant.

Dispositif d'assemblage de faîtage

Pour créer un nœud de crête, vous devez:

  1. Placez un joint entre la crête et la latte.
  2. Posez les éléments de faîtage avec un chevauchement de 10 cm dans la direction à partir de laquelle le vent souffle le plus souvent. Si des éléments ronds sont utilisés, ils ont une connexion de verrouillage et un chevauchement de 45 mm.

    Les éléments de faîtage ronds ont une connexion de verrouillage

  3. Fixez les planches avec des clous galvanisés.
  4. Fermez les extrémités avec des bouchons.

Installation de la planche à vent

Pour enregistrer l'intersection de la pente et du fronton, vous devez:

  1. Coupez les feuilles de bardeaux composites qui sont adjacentes à l'extrémité du toit. Le chevauchement est d'environ 25 mm et les bords sont repliés.
  2. Fixez le joint.
  3. Installez la planche à vent. Il est également fixé avec des clous avec un pas de 25 cm et un chevauchement de 10-15 cm.

    La planche à vent est fixée avec des clous avec un pas de 25 cm et un chevauchement de 10-15 cm

  4. Fermez les bandes d'extrémité avec des bouchons par le bas. Ils sont fixés avec des vis autotaraudeuses et isolés avec un scellant.

Installation de la vallée

S'il y a des vallées sur le toit, cette unité est montée avant la pose du matériau de toiture. Le travail est effectué dans l'ordre suivant:

  1. Des barres d'une section de 5x2,5 cm sont fixées le long des bords de la vallée et servent de lattage.
  2. Les bandes de vallée sont montées de bas en haut, avec un chevauchement de 15 cm et fixées avec des pinces métalliques avec un pas de 30 cm.

    Les vallées sont fixées avec des pinces métalliques avec un pas de 30 cm

  3. Un scellant est placé à quatre centimètres des bords de la vallée.
  4. Des feuilles de tuiles composites sont montées. Ensuite, la vallée est recouverte d'une bande décorative (vallée supérieure) faite du même matériau que la couverture du toit.

Vidéo: installation de bardeaux composites

Erreurs d'installation

Bien que l'installation de carreaux composites ne soit pas très difficile, pour tout faire correctement, vous devez adhérer à la technologie développée.

Lors de l'installation automatique de carreaux composites, les erreurs suivantes sont le plus souvent commises:

  • posez le matériau sur le toit avec un angle de pente inférieur à 12 degrés et ne faites pas une étanchéité de haute qualité de toutes les parties du toit;
  • ils n'observent pas le pas entre les barres de lattage, cela dépend du type de matériau choisi;
  • posez les feuilles sans déplacement. Ceci conduit au fait que 4 éléments sont joints aux nœuds, par conséquent, une étanchéité suffisante du revêtement n'est pas obtenue;

    Les bardeaux composites doivent être posés avec un décalage

  • couper les carreaux composites avec une meuleuse avec un disque abrasif. Cela conduit à des dommages et à la combustion de la couche protectrice. Il est nécessaire d'utiliser des ciseaux pour le métal ou un disque pour les métaux mous;
  • utilisez des attaches non originales. Les feuilles doivent être fixées avec des clous brossés durcis, l'utilisation de vis autotaraudeuses n'est pas recommandée.

Règles d'entretien d'un toit en tuiles composites

Grâce à sa conception, les dalles composites ont une longue durée de vie. Les fabricants n'ont pas peur de donner une garantie pour un matériau de qualité. Afin de maximiser la durée de vie du revêtement, les règles suivantes doivent être respectées:

  • il est nécessaire de veiller à la sécurité de la dalle composite dès son transport et son stockage, et pas seulement lors de l'installation. Les dommages mécaniques aux feuilles entraîneront le fait que la corrosion du matériau peut commencer à ces endroits et sa durée de vie diminuera considérablement;
  • vous ne devez pas marcher sur un tel toit à moins que cela ne soit absolument nécessaire. Si, néanmoins, il est nécessaire de marcher sur des carreaux composites, les chaussures doivent être à semelles souples. Il est nécessaire de marcher dans les endroits où le matériel est attaché à la caisse;
  • si le toit est sale, utilisez de l'eau savonneuse ordinaire pour le nettoyer. N'utilisez pas de produits chimiques puissants, car ils peuvent endommager la couche protectrice;

    Une solution savonneuse courante est utilisée pour nettoyer le bardeau composite.

  • il faut essayer d'éviter le contact des bardeaux composites avec des pièces en cuivre. Lorsque l'aluminium et le cuivre entrent en contact, la corrosion électrochimique commence;
  • des inspections du toit doivent être effectuées périodiquement. Il est préférable de le faire deux fois par an, en automne et au printemps. En cas de dommage, il doit être réparé immédiatement.

Des fabricants renommés offrent une garantie pour les bardeaux composites jusqu'à 30 ans. La durée de vie d'un tel matériau de toiture est d'environ 50 à 70 ans.

Réparation de toiture en tuiles composites

En fonction des dommages causés à la tuile composite, une méthode de réparation est choisie. La nécessité de réparer un tel toit peut être causée par les facteurs suivants:

  • non-respect du chevauchement des feuilles;
  • couper des feuilles avec une meuleuse et une meule abrasive;
  • usure naturelle du revêtement due à des facteurs négatifs externes;
  • soins irréguliers. Cela conduit à l'accumulation de branches, de feuilles sur le toit, de la mousse commence à apparaître, etc.

Si la déformation des feuilles est grave, elles sont supprimées, l'état du système de chevrons et du gâteau de toiture est examiné. Si nécessaire, ils sont restaurés et de nouvelles feuilles sont installées. Dans ce cas, il est nécessaire d'essayer de sélectionner le matériau de la teinte appropriée afin que la nouvelle feuille ne se détache pas et que le toit ressemble à un tout.

Pour les dommages mineurs, des kits de réparation spéciaux sont utilisés. Vous pouvez les acheter dans n'importe quelle quincaillerie. Le kit de réparation comprend des éclats de basalte de la couleur requise et de la peinture acrylique. Avec leur aide, ils enlèvent les endroits où le pansement a été endommagé et restaurent la couche protectrice. Le kit de réparation peut être utilisé lorsque la température de l'air est supérieure à +5 oC.

Témoignages

Si vous décidez d'effectuer indépendamment l'installation de carreaux composites, cela ne sera pas difficile à faire. Il suffit de calculer correctement la quantité de matériau requise et de procéder à leur installation conformément aux règles développées. Ce n'est qu'alors que vous pourrez poser le revêtement de toit de manière à ce qu'il serve de manière fiable pendant de nombreuses années.


Qu'est-ce que la tuile composite?

Récemment, un nouvel acteur est apparu sur le marché des matériaux de toiture: les bardeaux composites. Malgré le fait que ce matériau a été créé au début des années 2000 et n'a que dix ans dans son histoire, il a déjà capturé un segment assez sérieux du marché des matériaux de toiture. Cela est dû au fait que ce type de carreaux présente d'excellentes caractéristiques techniques et un prix relativement bas.


Comment choisir une tuile métallique

  1. Heure du choix... Très souvent, les propriétaires font l'erreur de choisir les bardeaux après la construction du système de chevrons et du dispositif de revêtement. Le fait est que différents types de couverture de toiture diffèrent considérablement par leur poids et leur méthode d'installation. Par conséquent, le type de tuile doit être déterminé au stade de la conception du toit. Par exemple, pour un toit souple, vous aurez besoin d'un revêtement continu en contreplaqué résistant à l'humidité. Et pour les carreaux lourds en argile ou en mélange ciment-sable, il est nécessaire de construire un système de chevrons fiable.
  2. Le coût... De nombreux propriétaires comptent sur le coût lors du choix d'un revêtement de toit. Le prix le plus abordable a une tuile souple. Cependant, investir dans une toiture naturelle est rentable pour son aspect luxueux et sa longue durée de vie.
  3. Durabilité. La durée de vie des différents types de toiture varie considérablement. Les plus durables sont les carreaux de céramique et de ciment-sable, même dans un climat rude, ils peuvent résister plus de 100 ans. La durée de vie d'un toit bitumineux est limitée à 30-40 ans.
  4. Facilité d'installation... Le salaire des spécialistes devient une dépense importante lors de l'installation d'un toit. Certains propriétaires qualifiés économisent de l'argent en installant leurs propres bardeaux. À cet égard, il est plus facile de travailler avec une surface molle. Mais il vaut mieux confier l'installation d'une toiture coûteuse à des professionnels.
  5. Caractéristiques climatiques. Chaque type de tuile a ses propres avantages et inconvénients. Certains d'entre eux affectent directement la résistance aux intempéries. Par exemple, en cas de gel sévère, les carreaux souples deviennent cassants, ce qui rend leur installation difficile sur des surfaces inégales. Un toit de ciment-sable a une durée de vie limitée du cycle de gel / dégel. Par conséquent, il est rarement utilisé dans les régions où la température de l'air dépasse souvent 0 ° C en hiver.
  6. Disponibilité du marché... La plus large gamme de revêtements de toiture est proposée aux habitants des grandes villes russes. Mais dans les provinces, la liste des matériaux de toiture est limitée. Si vous le souhaitez, vous pouvez commander les bardeaux souhaités, mais vous devez vous préparer à des frais d'expédition supplémentaires.

Nous avons sélectionné 17 des meilleurs fabricants de carreaux pour notre examen. Leurs produits sont présentés sur le marché intérieur, ils ont été appréciés par les experts et les propriétaires ordinaires.


Caractéristiques du

Les avantages et les inconvénients du matériau sont dus aux particularités de la production et de sa composition. Ainsi, le respect de l'environnement des carreaux de céramique est l'un de ses principaux avantages. Fabriqué à base d'argile, il est non seulement sans danger pour la santé humaine et l'environnement, mais vous permet également de créer un microclimat favorable dans la pièce. Cela est dû à la capacité de «respiration» des bardeaux.

Parmi les caractéristiques opérationnelles et techniques, il convient de souligner les plus significatives.

  • Résistance à l'humidité du matériau, malgré la porosité de sa structure. Les carreaux de céramique n'absorbent pas l'humidité, par conséquent, même avec des précipitations prolongées, ils conservent une apparence attrayante et d'autres indicateurs.
  • Longue durée de vie - la durée de vie du matériau est de 100 ans.
  • Résistance au gel - supporte jusqu'à 300 cycles de congélation.
  • Résistant aux rayons ultraviolets, ce qui lui permet d'être utilisé pour la construction de maisons dans les régions du sud. Le matériau ne se décolore pas au soleil et conserve donc son ombre et ses propriétés esthétiques.
  • Absence de corrosion, déformation des carreaux.

  • Grâce aux petits carreaux, il est possible d'assurer la ventilation du bâtiment, pour éviter l'effet de serre.
  • Indicateurs de haute résistance (comparables à la résistance du granit).
  • Propriétés d'isolation thermique et acoustique élevées grâce à la structure et à la densité spéciales. Dans une maison avec un toit en céramique, il ne fait ni froid en hiver, ni chaud en été, même si on parle de chambres mansardées. Les vents forts et les précipitations ne deviennent pas non plus une source de bruit dans la maison.
  • Facilité d'installation - les éléments individuels des carreaux, comme des pièces de puzzle, sont fixés ensemble. Cela rend d'ailleurs les réparations faciles et peu coûteuses.Si un élément est endommagé, seul il est remplacé. Il n'est pas nécessaire de démonter une grande section de toit.
  • Contrairement aux carreaux métalliques, les carreaux de céramique n'accumulent pas d'électricité statique et, par conséquent, un dispositif de mise à la terre n'est pas nécessaire.

Parlant des avantages du matériau, il convient de noter son attrait esthétique. - les maisons avec un tel toit sont élégantes et respectables.

Les propriétaires peuvent choisir parmi plusieurs types de formes de carreaux et une palette de couleurs variée, y compris des nuances naturelles rouge brique et jaune-brun.

L'inconvénient d'un toit en céramique est son poids considérable - 50-70 kg / m2. À cet égard, une charge supplémentaire est placée sur les structures de support et doivent donc être renforcées. La fragilité des carreaux à base d'argile cuite se transforme en inconvénient de stockage, de transport et d'exigences particulières pour le processus d'installation. Enfin, les tuiles en céramique sont chères. Mais cela est nivelé par les propriétés techniques élevées du matériau et son fonctionnement à long terme.

Malgré la variété des formes et des nuances des tuiles en céramique, il existe 3 types principaux.

  • Tuiles plates (y compris «queue de castor») - a une forme arrondie «omoplate». Adapté aux bâtiments aux formes complexes avec de nombreuses lignes brisées, il est monté avec un petit chevauchement en forme d'écailles, ce qui garantit un effet étanche fiable. L'exception est "bobrovka", qui est placée dans une couche et attachée à une solution spéciale.
  • Rainuré ("munch-nunn") - également une option plus adaptée aux toitures complexes. Cette tuile a 2 couches: la partie inférieure ("nun") est formée par des éclats concaves, la partie supérieure ("kun") - convexe. Ils sont assemblés par paires, ce qui offre une expressivité esthétique et les meilleures performances d'étanchéité. Cependant, la consommation de matériaux double presque.
  • Ondulant - des tuiles esthétiquement attrayantes, le plus souvent utilisées pour organiser le toit d'une maison de campagne ou de campagne. Il y a une seule vague (tuile hollandaise) et deux vagues.

Les tuiles ondulantes et plates sont équipées de rainures sur un ou deux côtés, ce qui garantit une meilleure résistance à l'eau du matériau et une fiabilité de la fixation.

Il y a aussi une tuile rainurée, qui est souvent utilisée pour former un toit de formes simples. Extérieurement, la rainure ressemble à une tuile hollandaise et forme une sorte de «volant» sur le toit. Chaque carreau a une surface plane qui devient convexe au bord.

Les tuiles de toiture peuvent être l'une des nombreuses options courantes.

  • Naturel - une telle tuile n'a pas de revêtement, sa surface et sa texture sont de l'argile cuite naturelle. Le matériau convient parfaitement aux bâtiments "anciens", aux bâtiments de style rétro. Sa teinte est la couleur naturelle de l'argile après cuisson. Ce sont des tons rougeâtres et briques. Pendant le fonctionnement, ces plaques se couvrent de patine et s'assombrissent.

Différents fabricants peuvent avoir différentes couleurs de carreaux naturels, ce qui est associé à l'utilisation de différents types d'argile.

  • Vitré - ressemble à un revêtement vitreux, esthétique, quelle que soit la teinte du carreau. L'émail contient une substance vitreuse contenant des ions de divers métaux. Ces derniers apportent l'une ou l'autre nuance du produit. Le carreau fini est élégant, brillant (lors du choix de la teinte appropriée, il a le même aspect que le carreau métallique), il a des propriétés de protection contre l'humidité accrues. L'inconvénient est une faible résistance au gel, les carreaux émaillés sont plus sujets à la fissuration que les autres. Il convient de noter son coût élevé, c'est le type de carreaux de céramique le plus cher.
  • Engobé - les carreaux colorés dont la teinte est obtenue par application d'une fine couche d'argile colorée sur le carreau et sa cuisson ultérieure à haute température. La couleur de l'argile est obtenue en la mélangeant à des additifs minéraux, ces derniers déterminent la palette des produits finis. Grâce à cette technologie, la couleur est stable et, du fait que l'engobe et les carreaux de céramique ont la même structure, le matériau ne se fissure pas par temps froid. La surface du carreau engobé est mate.

Une variante de cette méthode est la méthode edelangobed. Il implique l'ajout de frittes (minuscules particules de verre) à la composition colorante. Lorsqu'ils sont exposés à des températures élevées, ils sont frittés pour former une surface brillante. Les bardeaux Edellobe semblent plus attrayants, mais ils coûtent également plus cher.

Matériel

Les carreaux de céramique classiques sont des carreaux d'argile, également appelés carreaux de céramique de sable. Il est basé sur des matières premières de qualités grasses et de modificateurs qui garantissent les propriétés techniques et opérationnelles du matériau. Cependant, il existe également des analogues dont la composition est proche.

  • Ciment et sable. Sa base est en ciment, eau et sable. Il n'est pas cuit, mais cuit à la vapeur pendant 8 heures, après quoi il est séché. En termes de paramètres de fonctionnement, il n'est pas inférieur à l'analogue du clinker: longue durée de vie, bonne isolation thermique et phonique, propriétés, résistance à l'humidité, au gel, aux rayons UV, naturel. Beaucoup moins cher que les plaques de clinker. L'inconvénient est le poids très important - une tuile (format moyen) pèse 4 kg, ce qui réduit considérablement la portée de son application. De plus, il a une palette de couleurs plus maigre et est également fragile.

  • Tuiles d'argile douce. La composition des parties avant et intérieure de ces bardeaux diffère. La face externe est à base de basalte ou de voile minéral, qui ressemble à du granulat d'argile expansée. La partie intérieure est une couche de bitume auto-adhésive avec un film protecteur en polyéthylène. Entre ces couches, une construction multicouche à base de polyester non tissé ou de fibre de verre et de bitume est posée. Ces tuiles peuvent être installées sur des toits avec une pente ne dépassant pas 12 degrés. L'installation peut être effectuée par temps sec à une température de 5 à 10 ° C. La pose d'un tel toit nécessite de renforcer les poutres et les murs.

Si toutes les conditions sont remplies, l'utilisateur reçoit un matériau attrayant, résistant aux influences environnementales et durable.

  • Polymère-sable. Il est basé sur un composite thermoplastique obtenu en mélangeant des polymères durs et mous, en les séchant dans des fours et en les chauffant et mélangeant dans une extrudeuse. Le composite thermoplastique peut avoir n'importe quelle forme et nuance, ce qui offre une variété de conceptions pour le produit fini.

Extérieurement, une telle tuile est presque impossible à distinguer de la céramique, mais elle a moins de poids. Cela, à son tour, vous permet de faire des lattages fréquents, de refuser un renforcement supplémentaire de la fondation. En raison du fait que le pigment colorant pénètre dans toute l'épaisseur du matériau, la couleur est plus durable, saturée. Lorsqu'il est enflammé, le matériau s'éteint automatiquement. Ces carreaux sont plus solides que les carreaux de céramique, n'absorbent pas l'humidité et résistent aux effets des facteurs environnementaux.

L'inconvénient est l'instabilité des carreaux même à partir du même lot et le coût élevé.

Malgré le fait que le matériau soit plus léger que la céramique, il n'est pas recommandé de l'utiliser pour la restauration de bâtiments anciens. Ces derniers ont un système de chevrons délabré qui risque de s'effondrer sous le poids des bardeaux.

Dimensions (modifier)

Il n'y a pas de normes uniformes pour les dimensions des carreaux de céramique. En général, il existe trois principaux types dimensionnels.

  • Grand format. Pratique pour une utilisation sur une grande surface de toit avec une conception simple. Grâce aux grandes dimensions des carreaux, il est possible d'accélérer le processus d'installation, d'économiser la consommation de bois grâce à l'utilisation d'un lattage plus rare. La consommation de matière est d'environ 10 carreaux / m2. Les dimensions approximatives sont de 310x477 mm.
  • Format moyen. Une version moyenne entre les carreaux grand et petit format, caractérisée par sa polyvalence. La consommation est de l'ordre de 13-15 pièces / m kW, taille approximative - 225x444 mm.
  • Petit format. Il est préférable de le choisir pour les petites surfaces, les toits de configurations complexes. En utilisant des carreaux de petit format, vous pouvez disposer des motifs et des dessins intéressants en utilisant différentes nuances de plaques. Consommation moyenne - 20 / m2 kV avec une taille approximative de dalles 315x160 mm.

Couleurs

La couleur des carreaux de céramique dépend de la méthode de leur production. Les assiettes naturelles sont caractérisées par les couleurs naturelles de l'argile cuite - rouge, brique, marron. Les différences de teintes sont dues à la composition différente de l'argile utilisée. Ainsi, avec une teneur élevée en hydroxyde de fer après cuisson, le matériau a une teinte plus rouge, avec une teneur en manganèse - brun foncé. Lorsque de la chaux est ajoutée aux matières premières, des carreaux jaunes sont obtenus, magnésite - rouge clair.

Les carreaux engobés et émaillés ont plus de nuances, y compris le noir, le vert, le bleu foncé, le violet. La palette de matériaux vitrés est plus riche. Les deux options incluent une collection de tuiles artificiellement vieillies.


Appareil pour toit plat

La construction sous la forme de couches de matériaux en rouleau est appelée tarte à la toiture. Ce gâteau se compose de trois types d'intercalaires:

  1. Base. Selon l'utilisation du toit, ce rôle est joué soit par des dalles de béton, soit par des tôles profilées. Le but principal de cette couche est de rigidifier la structure. Comme l'une des caractéristiques d'un toit plat est qu'il peut être utilisé non seulement pour trouver temporairement des personnes, mais même pour garer des voitures ou aménager une piscine.
  2. Boucle déployée. Sa tâche est de définir la pente de la surface du toit afin que la fonte et l'eau de pluie puissent y être acheminées. Pour cela, un mélange de béton ou un mortier ciment-sable est utilisé. Dans les toits en construction, il est conseillé de poser une pente de 2-3 degrés, en restauré ou réparé - 1 degré.
  3. Imperméabilisation. Une couche qui empêche la pénétration d'humidité dans le gâteau de toiture. Pour sa fabrication, des rouleaux bitumineux, polymères et bitume-polymère sont utilisés.


Prix ​​et types de carreaux souples selon la forme du produit

Les bardeaux bitumineux ont une surface plane. Il n'y a aucune ondulation dessus, mais cela ne nous empêche pas de parler de ce matériau comme d'un analogue des carreaux traditionnels. Cela s'explique par la similitude de la méthode d'installation, mais la toiture flexible a une application plus large et peut être utilisée sur des toits complexes, ronds, à tourelles, hybrides et autres.

Les tuiles flexibles peuvent facilement couvrir des formes de toit arrondies complexes

Par types et prix, les tuiles souples sont divisées en:

  • grossier
  • à grain fin
  • une seule couche
  • multicouche ou laminé
  • avec un revêtement métallique.

Article associé:

Vidéo de l'installation d'un toit souple: technologie de l'appareil. Différents types de toiture souple: avantages et inconvénients. Technologie d'installation pour différents toits: tuiles et matériaux en rouleau.

En plus du bitume, la fibre de verre est largement présente dans la composition du matériau de toiture souple. Cela confère au carreau une résistance élevée à la traction et à la traction, une incombustibilité et une résistance à la déformation sous l'influence de températures élevées. La technologie de toiture vous permet de l'utiliser pour refaire la toiture sur de vieux matériaux souples.

Schéma de la "tarte" de l'aménagement d'un toit de tuiles molles

Ce renfort du toit ne mettra pas de tension excessive sur sa base car il n'est pas en surpoids. Ce paramètre n'est que de 9 à 13 kg par m². En conséquence, la réparation nécessitera moins de main-d'œuvre, sans gaspillage, et la couche restante deviendra une couverture de protection supplémentaire contre le froid et le bruit.

En raison de sa composition, les bardeaux bitumineux ont des qualités d'isolation thermique et phonique accrues. Cela protégera la maison des bruits extérieurs et du froid.

Caractéristiques de la couche inférieure

Sur la photo, les types et les prix d'un toit souple se démarquent avec une réelle attractivité. La partie inférieure du produit a des qualités adhésives, elle est donc protégée de l'auto-adhérence avec un film ou de la poussière de sable. Lors de l'installation sur le toit, cette bille est enlevée, et une fois les substances bitumineuses combinées, elle colle ensemble. Ce processus se produit plus rapidement si le matériau est chauffé.

Composition de bardeaux bitumineux souples

Mais pendant le stockage, les feuilles de matériau de toiture souple doivent être isolées les unes des autres, car elles deviendront inutilisables. Il est très important de prendre en compte que les carreaux ne doivent pas être installés à des températures inférieures à -5 °. Le froid ne permettra pas au matériau de s'auto-coller et ne durera pas longtemps. De plus, à des températures inférieures à la limite, les carreaux commenceront à se casser.

Les qualités des types de carreaux souples

Seuls des matériaux de haute qualité peuvent garantir un fonctionnement durable et fiable des toitures. À cet égard, tous les types de carreaux souples sont précieux, car si les règles d'installation sont respectées, ils se transforment en un monolithe flexible, mais incassable. Un tel toit deviendra une protection fiable de la maison contre la chaleur et le froid, l'humidité et la pourriture.

Une option intéressante pour combiner deux nuances de tuiles souples dans un même toit

Lors de l'achat d'un produit, vous devez vous assurer qu'il est de haute qualité. Même un coup d'œil superficiel vous indiquera l'état des carreaux par l'emplacement de la couche supérieure de copeaux. S'il est réparti uniformément, collé solidement, le produit est de bonne qualité. Une astuce supplémentaire qui peut être utilisée est l'élasticité et l'uniformité de l'épaisseur de couche des feuilles.


Avantages et inconvénients du renforcement composite

Le point le plus vulnérable des produits en béton armé sont les inserts d'armature métalliques qui sont sujets à la corrosion. Le traitement avec des apprêts ou l'utilisation d'alliages ne résout pas complètement le problème - tôt ou tard, le métal rouille, détruisant le béton. Le renforcement en fibre de verre n'est pas affecté par les milieux agressifs, ce qui n'est qu'un des nombreux avantages:

  1. Les indicateurs de résistance à la traction dépassent les caractéristiques du métal de près de trois fois.
  2. Le renfort composite pèse 9 à 11 fois moins à résistance égale.
  3. Le matériau n'est pas seulement bon marché, mais vous permet également d'économiser considérablement sur le chargement et le transport.
  4. Contrairement au métal, il ne forme pas de ponts froids, ce qui réduit les pertes de chaleur.
  5. Durabilité et résistance aux températures extrêmes.
  6. Possède un coefficient de dilatation thermique similaire à celui du béton, ce qui réduit le risque de défauts et de fissures.
  7. Complètement diélectrique et radio-transparent.
  8. Il peut être réalisé à la fois sous forme de tiges et par enroulement en bobines.

Les tests montrent également l'autre côté de la médaille - les inconvénients du renforcement composite:

  1. Un module d'élasticité faible nécessite des calculs supplémentaires lors de l'utilisation d'un tel renforcement dans les dalles de plancher.
  2. La faible résistance au feu est due au fait que les composites sous l'influence de températures élevées fondent simplement pour se transformer en liquide.
  3. Incapacité à utiliser le soudage.
  4. Incapacité de plier l'armature finie sur place

Il convient de noter que toutes les nuances négatives sont résolues avec succès par les fabricants et les ingénieurs concepteurs: lors de la construction de structures à forte charge, des études et des calculs spéciaux sont effectués, un traitement supplémentaire des compositions de béton et le renforcement lui-même est utilisé pour augmenter la résistance à la chaleur , toutes les pièces pliées sont fabriquées dans des usines selon les projets.


Cartes MDVP: caractéristiques, avantages et inconvénients du matériau

Les panneaux MDF ont d'autres noms - panneaux de fibres souples ou MDF souples. Cela reflète pleinement leur caractéristique la plus importante - ils sont également des panneaux de fibres de bois, mais plus souples, plus plastiques que les panneaux de fibres ou MDF familiers à presque tout le monde. Parlons plus en détail des caractéristiques et des capacités des cartes MDVP.

Après avoir réfléchi à la question de savoir comment et comment isoler la maison, assurez-vous de faire attention aux plaques MDVP. Ce matériau présente les avantages et les caractéristiques suivants:

  1. Créé à partir de fibres naturelles de conifères, respectueux de l'environnement, inoffensif pour l'environnement et les personnes.Dans certains cas, les fabricants ajoutent une émulsion de cire et une résine à base de polyuréthane dans de petites proportions, cependant, ces additifs n'affectent pas l'innocuité du MDVP.
  2. Le matériau permet de résoudre plusieurs problèmes à la fois: assurer une isolation thermique et phonique, ainsi que se protéger du vent. En termes d'isolation thermique, 200 millimètres de MDVP sont comparables à 2000 millimètres de maçonnerie. Le coefficient d'absorption acoustique d'un matériau d'une épaisseur de 12 millimètres est de 23 dB. Le coefficient de conductivité thermique calculé est de 0,038 à 0,044 W / m · K, en fonction de la densité de la dalle.
  3. Les panneaux de fibres souples facilitent le nivellement des murs sans le processus de plâtrage long et salissant.
  4. Les MDVP sont légers, élastiques, mais solides et durables, ils peuvent durer jusqu'à 50 ans.
  5. L'installation de MDVP est simple et similaire au processus d'isolation avec d'autres matériaux de panneaux muraux.

Les panneaux MDVP sont fabriqués avec un bord droit, un système rainure et languette ou une marche. L'épaisseur est généralement comprise entre 8 et 60 millimètres, 12 et 25 millimètres étant les plus populaires. Les dimensions peuvent être de 2500x600, 2700x1200, 1900x600, 2500x750 millimètres.

Les plaques MDVP sont utilisées dans de tels cas:

  1. Isolation et isolation phonique des murs extérieurs ou intérieurs de la maison, y compris les cloisons.
  2. Comme sous-plancher ou chape de sol.
  3. Pour l'isolation du toit, en tant qu'intercalaire entre les chevrons.

En fonction du domaine d'application, vous devez choisir le type de MDVP - pour une utilisation en extérieur, par exemple. Pour l'isolation du toit, des plaques à bord droit sont utilisées, qui sont empilées à proximité.Pour le sol, il est préférable de choisir un système à rainures épines. Il est possible d'isoler MDVP à la fois des maisons en bois et des bâtiments en briques et en béton cellulaire, ainsi que des ossatures.

Il existe quatre fabricants de MDVP sur le marché intérieur: Beltermo, Isoplaat, Sofbord et Steico. Le coût des dalles sera très différent - de 450 à 1900 roubles, en fonction de la taille, de l'épaisseur, du fabricant, du but.

Les panneaux de fibres souples présentent également des inconvénients. Par exemple, vous pouvez acheter un faux matériau de mauvaise qualité, puis après deux ou trois hivers, votre isolation à l'intérieur ressemblera à celle de la photo ci-dessus, c'est-à-dire qu'elle s'exfoliera simplement.

Le MDWP n'est pas un matériau porteur, lorsque vous le placez entre les chevrons - ne marchez pas, protégez-vous des chocs violents et de la pression de la couverture de neige.

Il est possible d'installer MDVP à l'extérieur de la maison uniquement par temps sec; pendant le stockage et le transport, le matériau doit également être protégé de l'humidité. Sur la façade, l'isolation est protégée par une couche de plâtre et de parement. À l'intérieur de la maison - ils sont également enduits ou cousus avec des cloisons sèches dans la cloison. Sous le toit - caché sous des tuiles, de l'ardoise et d'autres matériaux.


Voir la vidéo: Guide vidéo: comment choisir les matériaux de terrasse en bois