Symptômes de l'anthracnose de la rose trémière: traitement de la rose trémière avec de l'anthracnose

Symptômes de l'anthracnose de la rose trémière: traitement de la rose trémière avec de l'anthracnose

Par: Mary Ellen Ellis

De très grandes fleurs de rose trémière font un ajout étonnant aux parterres de fleurs et aux jardins; cependant, ils peuvent être abaissés par un petit champignon. L'anthracnose, un type d'infection fongique, est l'une des maladies les plus destructrices de la rose trémière. Sachez reconnaître, prévenir et gérer cette maladie dommageable pour sauver vos fleurs.

Symptômes de l'anthracnose de la rose trémière

Cette infection particulière est causée par le champignon, Colletotrichum malvarum. C'est une maladie destructrice qui affecte les tiges, les pétioles et les feuilles des plantes de rose trémière. Il est important de connaître les signes et les symptômes de la maladie afin de pouvoir prendre des mesures immédiates pour maîtriser l’infection avant de perdre toutes vos plantes.

La rose trémière avec de l'anthracnose développera des taches noires sur les feuilles et les tiges. Les taches peuvent également être bronzées ou rouges. La maladie se propage rapidement et les taches peuvent commencer à développer des spores rosâtres et visqueuses. Sur la tige, vous verrez des chancres noirs. En fin de compte, les feuilles flétriront, jauniront et tomberont.

Prévenir et traiter l'anthracnose de la rose trémière

L’anthracnose sur les roses trémières est mortel pour la plante si vous ne prenez pas de mesures pour gérer la maladie rapidement. Une application régulière de fongicide peut protéger et sauver vos plantes si elle est appliquée suffisamment tôt. Évitez simplement d'appliquer un fongicide lorsque les températures sont trop élevées, environ 85 ° F (29 ° C) et plus.

Une bonne gestion de l'anthracnose doit également inclure la prévention. Le champignon Colletotrichum se développe dans des conditions chaudes et humides et survit dans le sol ainsi que sur le matériel végétal contaminé. Si vous avez des plantes malades que vous ne pouvez pas sauver, détruisez-les et retirez tout le matériel mort du sol. Désinfectez tous les outils que vous avez utilisés.

Plantez des fleurs de rose trémière avec un espace suffisant entre elles pour que le flux d'air empêche la collecte d'humidité. Évitez d'arroser les plantes par le haut. Gardez un œil sur les signes d'infection et traitez-le tôt. Si vous avez déjà eu des problèmes avec cette maladie, commencez à traiter les roses trémières dès leur apparition au printemps.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le

En savoir plus sur Hollyhock


Comment éliminer la rouille de mes roses trémières?

La rouille est causée par une maladie fongique qui crée des rouiller-des points ou des pustules colorés apparaissant sur le trémière feuillage. Si non traité, rouiller se traduit par des feuilles fanées et décolorées qui tombent du trémière. Les éclaboussures d'eau et le vent propagent facilement le champignon d'une plante à une autre.

Aussi, comment traitez-vous la rouille sur les plantes? Traitement

  1. Sélectionnez des variétés de plantes résistantes à la rouille lorsqu'elles sont disponibles.
  2. Retirez et détruisez les feuilles infectées et ratissez fréquemment sous les plantes pour éliminer tous les débris tombés.
  3. Arrosez tôt le matin - en évitant les arroseurs aériens - pour donner aux plantes le temps de sécher pendant la journée.

Compte tenu de cela, comment traitez-vous les roses trémières?

Supprimer infecté feuilles des plantes dès que champignon est vu. En hiver, lorsque le trémière meurt, débarrassez-vous de tout infecté feuilles car elles hébergeront l'infection fongique. Les mauvaises herbes telles que la mauve commune, qui sont liées à roses trémières, abritent également de la rouille, alors retirez-les s'ils apparaissent dans le jardin.

Pourquoi mes feuilles de roses trémières deviennent-elles brunes?

Cycle de la maladie de trémière rouille Puccinia malvacearum, le champignon de la rouille qui infecte trémière, provoque des taches jaunes sur la tige feuille surface et orange-marron pustules surélevées sur le bas feuille surface. Les conditions humides favorisent l'infection par le champignon de la rouille. Infecté feuilles finalement virent au brun, flétrissent et meurent.


Rose trémière commune (Alcae rosea)

Plante herbacée vivace ou bisannuelle, cependant si elle est plantée tôt, elle est mieux traitée comme annuelle

La rose trémière pousse mieux dans les zones 2 à 10. Il prospère en plein soleil et dans un sol humide et bien drainé. Cette plante peut atteindre 6 à 8 pieds (hauteur adulte) et s'étendre sur 1 à 2 pieds de large. Les variétés hautes doivent être piquées pour éviter les dommages causés par le vent. Pincer la tige principale au début de la saison produit des plants plus touffus et plus courts. La plantation de roses trémières dans diverses parties du jardin aide à atténuer les problèmes de rouille et à attirer les colibris et les papillons. En ce qui concerne les maladies, la rose trémière est généralement affectée par les scarabées japonais, les limaces, les tétranyques, la rouille, les taches foliaires et l'anthracnose (maladie fongique). Le fongicide au vinaigre de cidre de pomme peut être utilisé pour prévenir les maladies ainsi que le fongicide à l'ail en pulvérisation pour traiter la tache des feuilles. Le bicarbonate de soude peut être utilisé pour traiter l'anthracnose et agir comme un fongicide général. La rose trémière est une plante de jardin de longue date qui a la capacité de réensemencer et de revenir pendant des années, et peut servir de couvre-sol vert pour les bulbes d'été tels que les lys, les glads et les iris. Les plantes compagnes avec la rose trémière sont d'autres plantes qui aiment la fraîcheur telles que les pensées et les campanules (1-3).

Utilisations culinaires ou médicinales
Les roses trémières sont des fleurs prisées dans la tradition culinaire chinoise selon laquelle les roses trémières doivent être cuites au septième mois (août) pour un maximum de saveur et de bienfaits nutritifs. Étant si étroitement liées à la mauve, les roses trémières sont utilisées pour plusieurs des mêmes maladies que la mauve peut traiter, telles que les troubles respiratoires et l'inflammation. Les roses trémières étaient à l'origine cultivées dans les jardins européens comme nourriture plutôt que comme plantes ornementales (4). Les pétales de rose trémière noirs ont été utiles pour donner des couleurs profondes aux thés et aux vins, et les racines donnent un amidon comestible (5). Au 16ème siècle, les Espagnols ont signalé que les premiers Mexicains utilisaient des feuilles de rose trémière du désert sous forme de poudre, parfois avec de la sauge, comme traitement de la diarrhée et de l'urticaire (6).

Importance pour les communautés culturelles
La rose trémière est originaire principalement de Chine ainsi que du Moyen-Orient (Syrie et Palestine), d'Inde et du sud de l'Europe. À l'époque victorienne, les Européens considéraient les roses trémières comme des symboles d'ambition et de fécondité (la productivité intellectuelle d'une imagination créatrice). Les roses trémières ont commencé comme des plantes pour les riches, montrées dans l'art chinois et dans les jardins clos des riches (4). Les Arabes boivent le thé floral sucré pour la toux et utilisent les feuilles dans la collyrie et pour traiter les abcès. Les Brésiliens et les Chiliens appliquent les feuilles pour traiter l'inflammation, tandis que les Costaricains prennent une infusion florale pour la toux et les maux de gorge. Les Libanais mélangent du jus de rose trémière avec du café en poudre, de la suie, des toiles d'araignée ou du sucre pour arrêter le saignement, et ils prennent du thé des plantes séchées et / ou des fleurs pour les rhumes, les crampes, la transpiration et les maux de gorge. Les Moyen-Orientaux appliquent le mucilage de la rose trémière aux ecchymoses ou avec de la pâte et de l'huile d'olive sur les tumeurs (5).

De la voix de la communauté
«Le Holihock dédaigne la taille commune
Des herbes, et comme un arbre se lève fièrement
Fière qu'elle apparaît, mais essayez-la, et vous trouverez
Aucune plante plus douce ou plus respectueuse de l'humanité
Elle délie doucement tous les obstacles. -Abraham Crowey (4)


Élimination des plantes infectées

Si vous voyez des signes d'anthracnose, retirez immédiatement chaque plante infectée et tous les débris végétaux environnants. Les spores se reproduisent sur les tissus végétaux malades pendant jusqu'à six jours. Les spores peuvent également hiverner dans le sol et sur les débris végétaux infectés, ce qui entraîne une infection supplémentaire la saison de croissance suivante. Retirez, ensachetez et jetez tous les débris végétaux infectés pour couper la source de nourriture des champignons. Ne compostez pas le matériel végétal infecté car votre tas de compost n'est peut-être pas assez chaud pour tuer les spores fongiques. Les spores peuvent survivre jusqu'à six semaines sur des outils de jardinage ainsi que des gants et des vêtements conservés à température ambiante. Par conséquent, lavez vos gants et autres vêtements de jardinage et désinfectez vos outils de jardinage pour éviter toute contamination supplémentaire des plantes et du sol.


Cycle de vie de l'anthracnose

Comme la plupart des maladies fongiques, l'anthracnose se propage via des spores. Une fois qu'un hôte est infecté, il produira des spores qui peuvent être distribuées par le vent, se propageant rapidement d'une plante à l'autre. Ils peuvent également tomber dans le sol et être distribués via de l'eau éclaboussée sur d'autres plantes.

Une fois que ces spores trouvent un hôte, la maladie se propage rapidement à travers la plante, causant des dommages aux feuilles, aux tiges et aux fruits. Il peut hiverner dans les débris végétaux ou le sol, et peut infecter les graines de sorte qu'il se redistribue jusqu'à la plantation de l'année prochaine. La plupart de ses dégâts surviennent au printemps et au début de l'été.

À mesure que le temps se réchauffe, les symptômes de l'anthracnose diminuent rapidement. Lorsque le temps est régulièrement chaud, la progression fongique ralentit et s'arrête complètement. Cependant, il peut revenir lorsque le temps se refroidit.

Les saisons humides et douces sont celles où l'anthracnose est le plus répandu et aussi lorsque les symptômes se propagent le plus rapidement. Gardez un œil vigilant au printemps et à l'automne pour déceler les symptômes de l'infection à l'anthracnose.


Voir la vidéo: traitement de la vigne traitement bio. traitement phytosanitaire