Contrôle de la brûlure des gousses du haricot de Lima: en savoir plus sur la brûlure des gousses des haricots de Lima

Contrôle de la brûlure des gousses du haricot de Lima: en savoir plus sur la brûlure des gousses des haricots de Lima

Par: Amy Grant

L'une des maladies les plus courantes des haricots de Lima est appelée brûlure des gousses des haricots de Lima. La brûlure des cabosses dans les plants de haricots de Lima peut entraîner de graves pertes de rendement. Quelles sont les causes de cette maladie du haricot de Lima et quelles sont les méthodes de lutte contre la brûlure du haricot de Lima?

Symptômes de la brûlure des gousses chez les plants de haricots de Lima

Les symptômes de la brûlure des gousses des haricots de Lima se manifestent d'abord par des éruptions irrégulières et brunes sur les pétioles tombés à la mi-saison et sur les gousses et les tiges proches de la maturité. Ces petites pustules surélevées sont appelées pycnides et peuvent couvrir toute la plante pendant les saisons humides. Les parties supérieures de la plante peuvent jaunir et mourir. Les graines infectées peuvent sembler tout à fait normales ou se fissurer, se ratatiner et moisir. Les graines infectées ne germent souvent pas.

Les symptômes de cette maladie du haricot de Lima peuvent être confondus avec ceux de l'anthracnose, car ces deux maladies du haricot de Lima surviennent tard dans la saison.

Conditions favorables à la brûlure du haricot de Lima

La brûlure des gousses est causée par le champignon Diaporthe phaseolorum, qui hiverne dans les détritus infestés des cultures et dans les graines infectées. Les spores sont transférées aux plantes par le vent ou les éclaboussures d'eau. Ainsi, bien que l'infection puisse survenir tout au long de la saison, ce champignon se développe dans des conditions humides et chaudes.

Contrôle de la brûlure des gousses

Étant donné que la maladie hiverne dans les détritus des cultures, pratiquez un bon assainissement du jardin et débarrassez les plates-bandes de tout débris de culture persistant. Retirez toutes les mauvaises herbes qui peuvent également héberger la maladie.

N'utilisez que des semences cultivées dans l'ouest des États-Unis et utilisez des semences de haute qualité exemptes de maladies. Ne pas conserver les semences de l'année précédente si la maladie était évidente dans la culture. Faites pivoter la culture avec des cultures non hôtes sur une rotation de 2 ans.

L'utilisation régulière d'un fongicide de type cuivre aidera à contrôler la maladie.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le

En savoir plus sur les maladies des plantes


Maladies du haricot

Les bactéries, champignons et virus attaquent tous les haricots. Les champignons envoient des excroissances filiformes, appelées hyphes, dans les tissus vivants pour se nourrir de plantes. Ils produisent des spores qui peuvent rester dans le sol pendant plusieurs années. Les bactéries détruisent les tissus végétaux et se propagent à travers les débris contaminés et les graines malades. Les cicadelles et les pucerons sont porteurs de virus lorsqu'ils sucent le jus d'une plante infectée puis se nourrissent d'une plante saine. Prévenez les maladies en faisant tourner les haricots dans différentes zones du jardin, en attendant deux à trois ans avant de les replanter au même endroit. Mettez les vieilles plantes dans la poubelle du jardin, plutôt que de les composter. Contrôlez les mauvaises herbes pour éliminer les autres plantes hôtes pathogènes.


Texas Plant Disease Handbook

Phaseolus spp

Brûlures bactériennes: Halo Blight (bactérie - Pseudomonas syringae pv. phaseolicola) Brûlure commune (bactérie - Xanthomonas campestris pv. phaseoli): Les plantes infectées par la bactérie halo blight forment des cercles jaune verdâtre autour de chaque lésion. L'intérieur de la lésion devient brun. Avec l'âge, les lésions s'agrandissent et fusionnent. La feuille entière tombe enfin. Les lésions de la tige apparaissent sous forme de longues taches de couleur rougeâtre. Lorsque la plante commence à fructifier, des lésions se forment aux nœuds qui ceinturent la tige. Cela réduit le développement des fruits. Les gousses infectées par la brûlure commune ne présentent pas le halo jaune verdâtre autour de la lésion comme les lésions de la brûlure halo. Les feuilles infectées par le halo jaunissent et meurent lentement tandis que celles atteintes du mildiou virent au brun et tombent rapidement. Les deux organismes sont transmis par les graines. L'entrée dans la plante se fait par les stomates des feuilles. La pluie et le temps humide favorisent le développement de ces maladies. La brûlure commune est plus problématique par temps chaud, tandis que la brûlure halo est favorisée par les températures fraîches. Les deux bactéries peuvent vivre dans le sol pendant deux ans sur les résidus végétaux. Pour lutter contre la brûlure bactérienne des haricots, des graines cultivées dans l'ouest des États-Unis doivent être plantées. Évitez de propager la maladie en n'entrant pas dans le champ lorsque le feuillage est mouillé. Suivez une rotation de trois ans.

L'anthracnose (champignon - Colletotrichum lindemuthianum): Il s'agit d'un champignon transmis par les graines qui attaque toutes les parties aériennes de la plante. Les graines infectées sont marquées par des lésions sombres et enfoncées qui s'étendent à travers le tégument de la graine. Les lésions de la tige sont ovales et enfoncées. Le centre de la lésion est brun foncé avec des bordures violacées à rouges. Aux premiers stades, le champignon se développe le long des veines et devient violacé à rouge. Aux stades avancés, les feuilles deviennent déchiquetées. L'infection des gousses se traduit par de petites taches allongées rougeâtres. Les taches plus anciennes sont enfoncées et ont des bordures brunes à brun rougeâtre. La maladie est favorisée par des sources et des chutes fraîches et humides. Il disparaît pendant les étés chauds et secs. Le champignon peut survivre dans le sol pendant deux ans dans les débris végétaux. Le contrôle est obtenu par: (1) l'utilisation de semences indemnes de maladies, (2) la rotation des cultures, (3) le fait de ne pas pénétrer dans les champs lorsque les plantes sont humides et (4) la pulvérisation de fongicides.

Tache des feuilles de Cercospora (champignons - Cercospora spp.): Le feuillage inférieur est marqué par des taches de bronzage irrégulières d'un huitième à un quart de pouce de diamètre. Une infection grave provoque une défoliation et un retard de croissance des plantes. On rapporte qu'il attaque la gousse mais n'a été observé que sur le feuillage au Texas. L'infection est la plus grave pendant les périodes de pluies prolongées, d'humidité élevée et de températures comprises entre 75 et 85 degrés F. Aucune résistance n'existe entre les variétés. Les pulvérisations de fongicides doivent commencer dès les premiers signes de maladie et se poursuivre par temps frais et pluvieux.

Pourriture des racines (champignon - Rhizoctonia solani): Les graines de haricot peuvent pourrir dans le sol ou le jeune plant peut devenir rabougri. Un chancre brun rougeâtre se forme sur la tige. Les chancres peuvent ceinturer complètement la tige ou ne la ceinturer que partiellement, provoquant un rabougrissement sévère. Les haricots doivent être plantés après que le sol s'est réchauffé à plus de 69 degrés F. Les haricots doivent suivre une culture de type herbe.

Pourriture fusarienne des racines (champignon - Fusarium solani f. sp. phaseoli): Les plantes infectées par Fusarium sont caractérisées par une décoloration rougeâtre de la racine pivotante. Les plantes affectées sont rabougries avec des feuilles jaunes. Les jeunes radicelles formées dans la zone de la lésion sont tuées. Si les conditions météorologiques sont favorables, une récolte normale peut être produite. Évitez les sols où le fusarium a été un problème. De longues rotations (quatre à cinq ans) aideront à réduire les pertes.

Brûlure des gousses (champignon - Diaporthe phaseolorum): La brûlure des gousses des haricots de Lima est d'abord observée sous forme de pustules brunes de forme irrégulière sur les feuilles. Les lésions atteignent un quart à trois quarts de pouce de diamètre. Au cours de la dernière partie de la saison de croissance, le champignon se propage aux gousses voisines, où il provoque une tache aqueuse pâle. La tache s'agrandit et s'assombrit avec l'âge. Sur les gousses, la tache est marquée par des pustules brun foncé à noires à la surface disposées en anneau.

Utilisez des semences cultivées dans l'ouest des États-Unis et utilisez une rotation de trois à quatre ans. Suivez un programme de fongicide pour contrôler la maladie lorsqu'elle survient régulièrement.

Mosaïque (virus): Les feuilles se plissent et se tachent de zones vert clair et vert foncé. Les plantes infectées deviennent rabougries. Le virus est transmis par les semences et peut être propagé par les pucerons. Les pertes peuvent être réduites en cultivant des variétés résistantes et en suivant un programme approuvé de lutte contre les pucerons.

Haut bouclé (virus): Les plantes infectées sont rabougries et ont un feuillage déformé. Elle se propage par la cicadelle de la betterave. Utilisez des variétés résistantes et pratiquez un bon contrôle des insectes.

Sun Scald: Au début du printemps, les haricots sont souvent affectés par une condition dans laquelle les jeunes feuilles deviennent légèrement bronzées et meurent. Cela peut arriver à la feuille entière ou à seulement une partie de la feuille. Les conditions favorisant le développement de la maladie sont des températures fraîches à modérées, des périodes prolongées de forte humidité et des journées nuageuses suivies d'une journée ensoleillée. Les dégâts sont généralement limités à quelques feuilles éparses.

Rouiller (champignon - Uromyces phaseoli): De petites pustules brun rougeâtre se forment sur la face inférieure des feuilles. Le champignon passe l'hiver dans les résidus de culture. Si la rouille a été sévère, un programme de rotation doit être pratiqué. Des variétés résistantes devraient être utilisées lorsque l'expérience passée indique que la rouille est un problème. Appliquer des fongicides approuvés au premier signe d'infection à l'automne.

Mildiou poudreux (champignon - Erysiphe polygoni): L'oïdium se caractérise par une croissance poudreuse blanche sur le feuillage. Les gousses et le feuillage infectés se déforment. Les spores fongiques sont propagées par le vent. Pulvériser avec des fongicides approuvés. L'oïdium devient rarement un problème économique.

Pourriture molle aqueuse (champignon - Sclerotinia sclerotiorum): Le champignon affecte les tiges, les feuilles et les gousses de haricots. Les premiers signes d'infection sont de petites taches molles et aqueuses qui grossissent rapidement dans des conditions fraîches et humides. Ils peuvent agrandir et fusionner et la tige est ceinturée. Les gousses infectées se transforment en une masse molle et aqueuse. Après le stade aqueux, les tissus affectés se dessèchent et virent au brun. En peu de temps, les zones brunes sont couvertes d'une dense croissance fongique blanche. Avec l'âge, la croissance fongique blanche devient grise et est parsemée de petits corps noirs durs appelés sclérotes. La plupart des pertes surviennent lors de l'expédition. Les haricots infectés ont tendance à coller ensemble.

La maladie est favorisée par des températures comprises entre 60 et 70 degrés F. De longues périodes d'humidité élevée favorisent également le développement de la moisissure blanche. Les grandes plantes à forte croissance de la vigne favorisent le développement de la maladie.

Les sclérotes tombent au sol à maturité où ils peuvent rester dormants jusqu'à dix ans. Lorsque les conditions météorologiques sont à nouveau favorables, les sclérotes reprennent leur croissance. Le champignon pénètre dans les haricots directement là où les gousses et les feuilles entrent en contact avec le champignon en développement.

Les sclérotes produisent de petites structures ressemblant à des champignons qui contiennent des milliers d'ascospores. Les spores sont éjectées dans l'air en atterrissant sur des parties de la plante telles que les fleurs ou les feuilles en décomposition et commencent à se développer. Cela peut être répété plusieurs fois, entraînant une infection généralisée.

Tous les efforts doivent être faits pour améliorer la circulation de l'air entre les plants et les rangs. Cela peut être fait en augmentant l'espacement des rangs et en diminuant le taux de semis. Des applications excessives d'azote favorisent une forte croissance de la vigne et doivent être évitées. Pendant les périodes prolongées de températures fraîches et d'humidité élevée, les fongicides doivent être appliqués selon un calendrier préventif.

Tête chauve: Les haricots émergent et produisent des cotylédons mais rien ne se forme au-dessus des feuilles cotylédonaires. Cela peut résulter de blessures causées par des insectes ou des champignons du sol et des semences endommagées mécaniquement.


Voir la vidéo: Que faire en cas de brûlure?