Trachycarpus - Arecaceae - Culture et entretien des plantes Trachycarpus

Trachycarpus - Arecaceae - Culture et entretien des plantes Trachycarpus

COMMENT CULTIVER ET ENTRETENIR NOS PLANTES

TRACHYCARPE

le Trachycarpus ce sont de délicieux palmiers, originaires de divers pays asiatiques répartis dans le monde entier.

CLASSIFICATION BOTANIQUE

Royaume

:

Plantae

Clado

: Angiospermes

Clado

: Monocotylédones

Clado

: Commélinoïdes

Commande

:

Échelles

Famille

:

Arecaceae (Palmae)

Gentil

:

Trachycarpus

Espèce

: voir le paragraphe "Principales espèces"

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES

Le genre Trachycarpus appartient à Famille de Arécacées (famille des palmiers) et comprend des plantes originaires des forêts tempérées et de montagne de l'Asie subtropicale.

Ce sont des palmiers caractérisés par un tronc recouvert de fibres brunes denses (les anciennes gaines des feuilles) à partir desquelles se développent de longs pétioles qui portent de grandes feuilles en éventail, à moitié segmentées, brillantes, jusqu'à un mètre de large.

Les fleurs sont regroupées en panicule, inflorescences jaunes pendantes. Les fruits sont bleu foncé et chacun contient une seule graine à l'intérieur. La dispersion des graines dans la nature se produit à la fois par les oiseaux qui mangent les baies et à l'automne.

le Trachycarpus ce sont des plantes dioïques (rarement hermaphrodites) ce qui signifie qu'il y a des «plantes femelles» et des «plantes mâles» c'est-à-dire des plantes qui ne portent que des fleurs mâles et des plantes qui ne portent que des fleurs femelles.

Ce sont des plantes à croissance lente.

ESPÈCES PRINCIPALES

Il existe huit espèces de Trachycarpus parmi lesquels on se souvient:

TRACHYCARPUS FORTUNEI

Trachycarpus fortunei, le plus répandu du genre, également connu sous le nom deChamaerops excelsa (car lorsqu'elle a été introduite en Europe depuis le Japon, elle a été identifiée à ce nom) c'est une plante qui peut être cultivée à la fois en pot et en extérieur, là où les conditions climatiques le permettent. En pot, elle ne dépasse pas 180 cm de hauteur tandis qu'en pleine terre elle peut atteindre 3,5 m de hauteur.

Il se caractérise par des feuilles en forme d'éventail de couleur vert clair, portées par de longs pétioles qui se développent dans la partie supérieure du tronc et les pointes deviennent normalement pendantes avec l'âge.

Les fleurs jaunes sont rassemblées en panicules très volumineuses qui produisent des baies de couleur foncée.

Il existe plusieurs cultivars parmi lesquels on se souvient du Trachycarpus fortunei'Nanus' avec un tronc court ou presque inexistant avec des feuilles rigides jusqu'à 30 cm de long.

TRACHYCARPUS WAGNERIANUS

Trachycarpus wagnerianus il est très discutable car, selon divers botanistes, il ne s'agit que d'une variété de T. fortunei. En tout cas il est très similaire au précédent, seulement plus rustique et plus résistant au froid et au vent, avec des frondes plus robustes et rigides, beaucoup plus dressées et reste plus petite et plus compacte. C'est très difficile à trouver.

TECHNIQUE CULTURELLE

Ce sont des plantes particulières qui nécessitent des conditions climatiques précises, en particulier le Trachycarpus fortunei, la plus répandue et la plus cultivée, est une plante qui peut être cultivée en extérieur dans des régions aux étés frais et aux hivers doux où les températures hivernales ne descendent pas en dessous de -10 ° C. A l'inverse, dans les régions au climat méditerranéen, caractérisé par des étés chauds et arides, ce palmier ne convient pas. En fin de compte, on peut dire que c'est une plante qui craint plus la chaleur que le froid et ne supporte pas les vents violents.

Si vous les plantez en pot, conservez-les dans un endroit de la maison où il ne fait pas trop chaud et à l'abri des courants d'air.

Compte tenu du fait que les feuilles sont grandes, utilisez simplement un chiffon doux et humide pour les nettoyer. N'utilisez jamais de vernis foliaire qui obstruent les stomates des plantes et les empêchent de transpirer.

L'ARROSAGE

Trachycarpus il doit être arrosé afin de garder le sol juste humide.

TYPE DE SOL - REPOT

Plantes de Trachycarpus ils sont rempotés au printemps en utilisant un bon sol fertile en ajoutant du sable grossier pour augmenter le drainage de l'eau d'irrigation. Il n'est pas nécessaire de rempoter chaque année mais seulement lorsque vous vous rendez compte que le pot est devenu trop petit pour contenir les racines.

Pendant des années où aucun rempotage n'est effectué, retirez simplement les premiers centimètres de terre et remplacez-les par un nouveau.

FERTILISATION

S'il est planté en pot, une fois par mois, vous pouvez administrer un engrais liquide à diluer dans l'eau d'irrigation, en divisant par deux les doses par rapport à ce qui est indiqué dans l'emballage. Pendant les autres périodes, les fertilisations doivent être suspendues.

Utilisez un bon engrais complet c'est-à-dire qu'en plus d'avoir les soi-disant "macro-éléments" tels que l'azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K) qui contient également des "micro-éléments" tels que le magnésium (Mg), Le fer (Fe), le manganèse (Mn), le cuivre (Cu), le zinc (Zn), le bore (B), le molybdène (Mo) sont tous importants pour une croissance équilibrée des plantes.

FLORAISON

Ils fleurissent en été, produisant de très grandes inflorescences paniculaires. Dans les zones où le Trachycarpus il pousse bien il n'a aucune difficulté à fleurir même si cela ne se produit pas chaque année.

Étant une plante dioïque pour porter des fruits et produire des graines, elle a besoin de pollinisation pour que les plantes mâles portant des fleurs mâles soient proches des plantes portant des fleurs femelles.

La pollinisation se produit par les insectes.

TAILLE

L'usine de Trachycarpus il ne peut pas être taillé. Seules les feuilles qui sèchent doivent être enlevées, en particulier celles situées plus bas, pour éviter qu'elles ne deviennent un vecteur de maladies parasitaires et doivent être coupées au point où elles partent de la tige.

Il peut arriver que les extrémités des feuilles se dessèchent en raison d'une faible humidité ambiante. Dans ce cas, il n'est pas nécessaire de retirer les feuilles mais simplement de couper la pointe, en veillant à ce que l'outil que vous utilisez pour la coupe soit propre et désinfecté (de préférence avec une flamme) pour éviter d'infecter les tissus.

MULTIPLICATION

La multiplication de la Trachycarpus cela passe simplement par les drageons qui se forment à la base de la plante ou par graine même si très longue et laborieuse à mettre en œuvre à la maison.

MULTIPLICATION POUR LES POLLONS

Au printemps, les drageons qui se forment à la base de la plante peuvent être éliminés en les plantant dans des pots individuels à l'aide d'un compost comme indiqué pour les plantes adultes.

Les bocaux doivent être conservés à une température de 10 ° C et avec un sol humide. Gardez-les dans cet état pendant au moins deux mois, jusqu'à ce que les racines soient bien formées.

Il est préférable que les plantes soient conservées dans une serre froide le premier hiver et si les drageons prélevés étaient petits, gardez-les quelques années avant de les planter à l'extérieur.

PARASITES ET MALADIES

Aucune pathologie particulière n'est signalée pour ces plantes.

CURIOSITÉ'

Trachycarpus nana (ou alors Trachycarpusnanus ou alors Trachycarpus fortunei 'Nanus') originaire des régions du sud-ouest de la Chine, il pousse dans les montagnes à environ 6000 m d'altitude, ce qui, comme son nom l'indique, est le plus petit représentant de ce genre. Il a des frondes vert très foncé et les inflorescences, contrairement aux autres espèces, restent dressées et cela permet aux fleurs de ne pas toucher le sol, étant donné la petite taille de la plante. Dans son habitat naturel, c'est l'un les espèces menacées car, en raison de sa petite taille, les animaux mangent volontiers les inflorescences et les baies pas encore mûres pour lesquelles il n'y a pas de production de graine. Il est en effet classé dans la Liste Rouge de l'IUNC parmi les espèces à très haut risque d'extinction dans la nature (Endangeres - EN).

Au contraire, il a été récemment noté que le Trachycarpus fortunei, le plus répandu, est en train de devenir un les espèces envahissantes. En effet, là où il est présent, il forme de véritables prairies qui vont recouvrir tout le sol environnant aussi bien dans les bois que dans les zones plus dégagées, formant de véritables oasis.

En Chine, des cordes, des nattes, des balais et d'autres artefacts sont obtenus à partir des anciennes gaines de feuilles qui enveloppent le tronc.

Le coût élevé de ces plantes est justifié par le fait qu'elles poussent lentement.

Sources bibliographiques en ligne


(it) Municipalité de Milan
(fr) Liste rouge de l'IUNC

Vidéo: Preparation for wintering trachycarpus fortunei palms in Alsace